En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.
 

Le Quai d'Orsay indique néanmoins qu'il attendrait la publication du rapport de l'ONU, lundi, pour "arrêter sa décision".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Syrie : sans couverture internationale, les terroristes n'auraient jamais osé franchir les lignes rouges.
    - [..]RT : Dernièrement, vous vous êtes rendue à Lattaquié où vous avez recueilli des témoignages sur les massacres commis par des groupes armés de « Jabhat al-Nosra » contre les citoyens de cette région. Que pouvez-nous dire à ce sujet ?
    Mère Agnès : Je crierai mon indignation en me demandant encore comment est-il possible que la communauté internationale ait pu fermer les yeux sur le « génocide » qui a eu lieu la nuit du 4 au 5 Août... « La Nuit du Destin » ! Plus de 500 enfants et personnes âgées ont trouvé la mort, sauvagement massacrés à l'arme blanche. Les témoignages sont terrifiants, mais mis à part quelques lignes dans l'Independant je crois, personne n'en a parlé ! [..]Tout ce que je peux vous dire est que ces massacres sont d'une extrême gravité et que nous ne comprenons toujours pas « les deux poids deux mesures » dans le traitement des massacres, selon qu'ils aient été sanglants ou non !
    - RT : Il semble que les groupes armés aient aussi fait des prisonniers parmi les habitants et qu'ils les retiennent dans les environs de Lattaquié. Savez-vous ce qu'ils sont devenus ?
    Mère Agnès : [..] dans le village d'Al-Sarba, les maisons ont été incendiées et tous ceux qui étaient présents ont été passés à l'arme blanche. À Al-Kharata, un lotissement de 67 âmes, 10 seulement ont échappé à la mort. Au total, 12 villages peuplés d'Alaouites ont vécu les décapitations, les démembrements... nous avons même les clichés d'une jeune femme découpée vivante. Les massacres dans cette région de Lattaquié se sont soldés par plus de 400 martyrs et 150 à 200 prisonniers dont des enfants, des femmes et des personnes âgées.[..]
    - RT : [..]Hier, Ma'loula, cette ville à majorité chrétienne a vécu une attaque... Est-il vrai que les chrétiens sont désormais menacés en Syrie ?
    Mère Agnès : Tout un chacun est désormais menacé en Syrie. Rappelez-vous combien de religieux musulmans ont été enlevés, torturés, décapités... [..]les Ismaéliens, les Druzes, les Chrétiens... les Syriens de toutes les confessions ont été livrés aux massacreurs ; lesquels, s'ils n'avaient disposé d'une « couverture internationale » n'auraient jamais osé franchir les lignes rouges !
    Oui et c'est malheureux, aujourd'hui existe cette couverture internationale des violations des droits humains travaillant à l'extermination du peuple syrien ! Nous demandons à la communauté internationale qu'elle cesse sa politique de double standard dans l'intérêt exclusif d'une certaine catégorie de « grandes puissances »... Le peuple syrien subit un génocide perpétré par des mercenaires étrangers, entrainés, financés, armés avant d'être envoyés sur son territoire. Et cette aide perdure dans le but d'assassiner autant de Syriens qu'ils pourront atteindre.
    [..]Le peuple syrien est livré à toutes les exactions... on le kidnappe, on le vole, on le viole, on l'atteint dans son honneur. Tout cela sans la moindre sanction parce que les grandes puissances utilisent désormais le « terrorisme international » comme moyen pour attaquer des États souverains. C'est ce qu'elles ont déjà pratiqué dans d'autres pays que la Syrie, et elles continueront cette série de la terreur si la véritable communauté internationale ne se mobilise pour leur dire : « nous en avons assez » ! 09/09/13 bit.ly/1exjfKW

  • 1351917
    1351917     

    Elizabeth O’Bagy, secrétaire perso de Kerry cette semaine "était la seule chose qui préoccupait les médias américains". Cette belle conseillère du Secrétaire d'Etat John Kerry disait que dans l'opposition syrienne il y a "peu de terroristes". Bref, elle a été virée. http://www.lejdd.fr/International/USA/Actualite/Parfum-de-scandale-autour-d-une-jeune-conseillere-de-Kerry-628025

  • Xuan
    Xuan     

    Sa "décision" de quoi ? Fabius est au piquet, l'a-t-il déjà oublié ?
    On ne laisse pas les enfants jouer avec les allumettes.

    Quant à l'"avancée importante", c'est un recul important d'Obama devant une aventure périlleuse et mal engagée, diplomatiquement isolée et militairement risquée.

    Il n'y a rien d'"accablant", on sait déjà que des armes chimiques ont été utilisées et le rapport ne conclut pas à la culpabilité d'Assad qui n'est toujours pas démontrée.

    Fabius s'est montré particulièrement inconséquent sur ce dossier. Il s'est grillé comme un écervelé qui verse de l'alcool à brûler sur le barbecue.
    Il aurait tout intérêt à abandonner la langue de bois et se faire oublier, à moins de donner maintenant sa démission.
    Un tel geste sortirait la France de la quarantaine internationale où il l'a enfermée.

Votre réponse
Postez un commentaire