En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

La France juge que le plan du médiateur Kofi Annan sur la Syrie est "fortement compromis" et veut un déploiement des observateurs de l'ONU sur le terrain "sous quinzaine et pas dans trois mois", a déclaré ce mercredi le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire