En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une soirée de solidarité envers les quatre journalistes français toujours détenus en Syrie était organisée lundi 6 janvier à la Maison de Radio France.
 

Didier François, Edouard Elias, Nicolas Henin et Pierre Torres, les quatre journalistes français enlevés en Syrie, sont sains et saufs. Mais les preneurs d'otages ne semblent nullement enclins à négocier.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • cervide
    cervide     

    ben mince alors... les rebelles a qui Fabius donnent des armes ne sont pas cool alors!

  • jojobo
    jojobo     

    Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère ! Enlevés par les rebelles djihadistes !!! Et bien eux et tous les bien pensants qui veulent les mettre en place comme toute la bien pensance des bobos gôchos collabos sont bien marris ! Faut laisser ElAssad debarasser son pays de la gangrène ! Lui a au moins le courage de défendre son pays contre leur invasion .... et va pas les chasser en Afrique ! Fait d'abord le ménage chez lui , balaie devant sa porte d'abord !!!!!?

Votre réponse
Postez un commentaire