En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Alors que la situation s’aggrave en Syrie et que les rebelles semblent progresser, les négociations diplomatiques sont au point mort à l’ONU. Pour la troisième fois, en moins d’un an, la Chine et la Russie ont opposé leur véto à l’adoption de résolution visant le régime de Damas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire