En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Image prise par le comité local d'Arbeen, montrant ce qui est présenté comme une fosse commune. Les corps seraient les victimes d'une attaque au gaz neurotoxique survenue dans cette banlieue de Damas le 21 août.
 

Un haut responsable des services de sécurité à Damas juge que l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar al-Assad, dont l'opposition l'accuse, aurait été un "suicide politique", compte tenu des circonstances.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Toa Thien
    Toa Thien     

    On ne nous dit pas tout !!!!, alors qu’un rapport de 80 pages , sur l’utilisation du sarin par les « rebelles a été fourni à Monsieur Ban Ki-moon pourquoi aucune enquête n’a-t-elle été diligentée par les experts des nations unies sur les faits qui se sont déroulés le 19 mars ?????? serions nous, par le plus grand des hasards , …… les victimes consentantes d’une vaste manipulation US http://fr.euronews.com/2013/07/10/les-rebelles-syriens-ont-utilise-du-gaz-sarin-selon-moscou/
    Ah oui, pourquoi, bonne question qui n’a que trop de réponses possibles dont deux principales…..réfléchissons ! ! ! tant que nous en sommes encore capables !
    « allons, c’est un cas extrême »

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Certes, certes, des gaz ont probablement été utilisés (sauf images truquées ....mousse dans la bouche par exemple) mais alors pourquoi ce grand silence de la sphère "médiatico-islamiste-française" sur la possession de gaz sarin par les "rebelles" seul Médiapart, a fait un article révélateur à ce sujet http://blogs.mediapart.fr/blog/fxavier/040613/syrie-sarin-saisi-au-repaire-de-rebelles
    Vu les attentats que les "barbus" sont capables de commettre en n'épargnant ni femmes , ni enfants, il va sans doute être très difficile de savoir qui a employé les gaz , si leur utilisation est confirmée ; les « détritus-islamistes » n’en seraient pas à leur coup d’essai pour fabriquer des martyrs malgré eux….et surtout, combien de futs de sarin transitant par la frontière turque sont-ils en possession des « rebelles » (comprendre une majorité d’islamistes étrangers à la Syrie ….) « allons, c’est un cas extrême »

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    holala ! mais quelle ANGOISSE !

Votre réponse
Postez un commentaire