En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Syrie Daesh Etat islamique
 

Malgré les frappes de la coalition menée par les Etats-Unis contre les positions de Daesh, les jihadistes poursuivent leur avancée. Ils se trouvaient mardi à moins de cinq kilomètres de la troisième ville kurde de Syrie, située à la frontière avec la Turquie.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • clovis
    clovis     

    Le titre ne serait pas un pléonasme ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Atatürk avait raison !

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Je vous rappel que si l'on avait pas freiné l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne alors ces terroristes, ces fous furieux, ne seraient plus qu'à 5 kilomètres de la frontière de l'UE... Et après c'est libre circulation car plus de frontière...

  • Facebook-288822324644193
    Facebook-288822324644193     

    mmmh c'est normal qu'il soient a la frontiere Turque... ils viennent tous par la Turquie, avec la complicité d'Erdogan... c'est pas nouveau, le Monsieur n'a aucune honte a accueillir les financier d'Al Qaida. Continue, Erdogan, de tout accepter de la part des US et de l'UE pour entrer dans l'Europe.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    C'est tellement un fléau exceptionnel depuis les nazis que ça m'étonnerait pas que d'ici peu la Russie et l'Iran se joignent aux hostilités pour contribuer à les contrer.

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Même les islamistes radicaux qui se cachent en modérés sont forcés de se battre contre ces fous furieux ! A force de jouer avec le feux, les pays prônant l'islam radical et financés par le pétrole des pays du moyen orients, c'est toute la région qui s’embrasse devant une violence aveugle !

    Et face à cela on ne se contente que de quelques frappes ! Vous croyez que cela va les arrêter ? Il n’existe qu'une façon de soigner un chien enragé...

Votre réponse
Postez un commentaire