En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Quelques jours après le massacre de Houla qui a fait 108 morts la semaine dernière, François Hollande a évoqué la possibilité d’une intervention militaire en Syrie. Un scénario possible à l'unique condition de disposer d'un mandat des Nations Unies. La Russie a jugé prématurée toute nouvelle action de l'ONU contre la Syrie. Sur le terrain la répression continue, chaque jour de nouveaux morts, parfois dans des exécutions sommaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire