En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • grognon
    grognon     

    bref, ils viennent négocier le départ d'Assad, ça commence bien. Toute cette opposition (dite modéré ou non) a voulu prendre les armes contre le régime d'Assad et ils ne récoltent que ce qu'ils ont semé.

  • craputus
    craputus     

    Une petite question à ces opposants vacanciers!!! Qui se bat contre daesh???
    Pas eux bien-sûr... bande de lâches (à moins qu' ils ne soient leurs amis)

    ricle
    ricle      (réponse à craputus)

    Les négociations portent sur une transition politique syrienne d'ici 6 mois pour mettre fin au conflit de 5 ans qui a fait 260000 morts et traiter les opposants politiques de Bashar al-Assad de lâches est un peu fort de café.
    Par ailleurs les combattants kurdes (du YPG, Pershmergas...), l'armée irakienne et les milices libyennes qui combattent Daesh ne font pas partis des pourparlers.

  • Hamham
    Hamham     

    L'opposition va loin dans ces propos. Qui compose cette opposition ? Quand on voit ce que donne l'opposition en Lybie....

    ricle
    ricle      (réponse à Hamham)

    C'est un comité composé des groupes d’oppositions constitué en décembre sous l’égide de l’Arabie Saoudite.

    Hamham
    Hamham      (réponse à ricle)

    Oui d'accord mais sont ils démocrates, Musulmans modérés où les Femmes seront aussi libres qu'en France ???

    ricle
    ricle      (réponse à Hamham)

    Le président du HCN, Riyad Hijab, est partisan d’une Syrie "démocratique" et "non sectaire". Mais dans cette structure de forces politiques et combattantes se trouvent des groupes islamistes, salafistes et djihadistes entre autres. Donc votre soif de savoir l'égalité homme/femme (dont la France n'est pas un modèle) en Syrie sera rassasiée quand la transition politique aura eu lieu.

    craputus
    craputus      (réponse à Hamham)

    bien-sûr que non

    Hamham
    Hamham      (réponse à craputus)

    Donc la diplomatie n'a rien compris après la Libye et consorts. Je comprends mieux les maux de cette terre.

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    L'opposition syrienne dont les représentants ne sont pas sur le territoire depuis 15ans...manipulation ??? Mais bien sûr... Hitler, c'est très tendance pour nourrir un problème....

  • PEGUILLAUME
    PEGUILLAUME      

    Heil pépito

  • Szikinio
    Szikinio     

    Venant de la part d’extrémistes, bousculés par l'intervention Russe aux coté du gouvernement officiel il n'y a rien de surprenant.

Votre réponse
Postez un commentaire