En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Etat islamique, après avoir massacré 135 personnes, a capturé près de 400 civils dans la ville de Deir Ezzor, à l'est de la Syrie.
 

A la suite de l'une des journées les plus sanglantes depuis 2011 en Syrie, Daesh a capturé près de 400 civils d'une banlieue proche de la ville de Deir Ezzor, à l'est du pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • sissi08
    sissi08     

    à @PourLaPaix et @Crusader30
    Mourir pour mourir autant se réunir à autant de personnes, ces barbares ne feraient pas le poids. Et comment ont fait nos aïeux face à l'ennemi en 14-18 et 39-40 hein ! Ces gens sont mous comme la chique et préfèrent attendre passivement que les aides internationales débarquent. Si cela devait m'arriver et que j'étais dans leur situation je n'aurais pas d'autre choix que de le faire et je prendrais le risque de me sacrifier pour ma Patrie, je vous le confirme. En se regroupant à plusieurs c'est faisable plutôt que d'attendre la mort à petit feu. Mais bon, c'est bien connu qu'en Afrique ils vivent au ralenti avec la chaleur et leur cerveau est en adéquation. J'espère pour eux qu'ils vont se resaisir et feront quelque chose même si certains doivent se sacrifier. La guerre c'est ça.

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à sissi08)

    Chere sissi..quelle facilité de s'imaginer en super heroine face a un danger que l'on a jamais vecu....personne ne sait quelle reaction il aurait dans une telle situation..alors je ne me permettrai pas personellement de juger ces pauvres gens qui se font massacrer de tous les cotés

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    En ce débarrassant des dictateurs,les occidentaux politiques sont responsables de cette guerre et tueries.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Notre gouvernement,toujours si bien inspiré dans sa politique de nœuds coulants,aurait mieux été mieux éclairé d'aider Assad à nous débarrasser de cette gangrène que de fournir des armes a des soi- disant combattants démocrates,on voit les résultats,heureusement que les russes nous ont montré le chemin.

  • Limousine
    Limousine     

    Tous ces assassins le paieront un jour ou l'autre,les grandes puissances de ce monde s'associent pour les chasser et nous sommes bien plus nombreux qu'eux

    queenmum
    queenmum      (réponse à Limousine)

    En effet. Restons tous bien unis contre les fanatiques du groupe E.I et de Al-Qaida.

  • Michel3166
    Michel3166     

    "Daesh perd du terrain...", paroles de notre ministre des armées... Mais pas de son pouvoir de nuire à l'humanité semble-t-il.

    queenmum
    queenmum      (réponse à Michel3166)

    Hélas! Le groupe E.I semble , pour le moment, indestructible. Du moins c'est ce qu ils veulent nous faire croire en commettant des actes barbares, inhumains.
    Que les gouvernements de tous les pays continuent à combattre ces fous extrémistes et assassins.

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à queenmum)

    Bonjour "queenmum" je pense que le groupe islamique a essuyé de grosses pertes avec tout ce qu'ils prennent comme bombes et missiles grâce à nos avions de la coalition, ils ont du prendre une sacrée claque, hélas ils ont le pouvoir de se reformer en enlevant beaucoup de pauvres gens et cela est inquiétant.
    Je pense hélas qu'une action militaire au sol avec tous les militaires de la coalitions et les musulmans qui subissent au sol va devoir tôt ou tard être mise en oeuvre, en plus avec des musulmans du terrains qui connaissent l'arabe et certaines régions, on fera énormément de mal avec les appuis aériens des avions et hélicos, il faudra mettre au sol des chars très lourds de dernière technologie, je connais en avion mais pas en chars...

    Cela ne peut plus durer ainsi, on en a assez de déplorer autant de pauvres ges victimes de ces barbares......

  • Roudik
    Roudik     

    DAESH ce sont des monstres sans coeur!
    Dégueulasse
    Anti-musulman
    Extrémiste
    Satanique
    Haineux

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à Roudik)

    Pourquoi antimusulman ? Ils ne font que suivre les prescriptions coraniques de leur prophète !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à Roudik)

    Pourquoi antimusulman ? Ils ne font que suivre les prescriptions coraniques de leur prophète !

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à La comtesse)

    Avez vous etudiez l'islam reelement sans mettre aucun prejugé avant d'affirmer de telle betises(excusez moi).....vous voyez bien qu'ils viennent de tuer et kidnaper des centaines de MUSULMANS...l'islam interdit formellement de tuer un musulman..deja juste cela prouve que ces gens la se foutent completement de l'islam et le tourne comme bon leur semble..

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Vous n' avez pas lu les journaux sur la guerre contre les ibadites du Yémen menée par l' Arabie ?
    Ni l' Etat Islamique lutter contre les Alaouites en Syrie,
    ni les Turcs lutter contre les Kurdes Alévis ?
    Faut réviser vos notions d' islamologie !
    Une modeste universitaire vous en fait la remarque !

    ps:

    N'oublions pas l'éternel conflit Sunnites/Chiites comme dans les émirats ou la guerre Tian/Irak qui fit quelques centaines de milliers de morts !!!

    biens sur, ce ne sont pas de vrais musulmans !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à La comtesse)

    lire : Iran/Irak

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Vous n' avez pas lu les journaux sur la guerre contre les ibadites du Yémen menée par l' Arabie ?
    Ni l' Etat Islamique lutter contre les Alaouites en Syrie,
    ni les Turcs lutter contre les Kurdes Alévis ?
    Faut réviser vos notions d' islamologie !
    Une modeste universitaire vous en fait la remarque !

    ps:

    N'oublions pas l'éternel conflit Sunnites/Chiites comme dans les émirats ou la guerre Tian/Irak qui fit quelques centaines de milliers de morts !!!

    biens sur, ce ne sont pas de vrais musulmans !

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à PourLaPaix)

    Ni un non-musulman dailleur..a moins que se soit pour se defendre..
    Il faut aretter de croire tout ce qu'on raconte..Dieu dit dans le coran :
    "celui qui tue un homme, tue toute l’humanité" sorate 5 verset 32..

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates abrogeantes Médinoises ultérieures !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates abrogeantes Médinoises ultérieures !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates abrogeantes Médinoises ultérieures !

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à PourLaPaix)

    Ne serait ce pas plutôt ....."celui qui sauve un homme sauve l'humanité """

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à Crusader30)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates Médinoises ultérieures !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à Crusader30)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates Médinoises ultérieures !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à Crusader30)

    Sourate Mecquoise abrogée par les sourates Médinoises ultérieures !

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à Crusader30)

    Ceci est la suite tout a fait

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à PourLaPaix)

    Voici le verset en entier pour etre plus precise :
    [5:32] À cause de ceci, nous avons décrété pour les Enfants d'Israël que quiconque tue une personne qui n'a pas commis de meurtre ou d'horribles crimes, ce sera comme s'il avait tué toute l'humanité. Et quiconque épargne une vie, ce sera comme s'il avait épargné les vies de toute l'humanité. Nos messagers sont allés à eux avec des preuves et des révélations claires, mais la plupart d'entre eux, après tout ceci, transgressent encore

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à PourLaPaix)

    Preuve évidente que le livre "sur la table gardée" est une supercherie du mythe du coran ( ipissima verba dei) incréé, parole d'Allah (qui parfois bafouille) valable en tous lieux et temps est ici contextualisée !

  • sissi08
    sissi08     

    Ces civils attendent-ils docilement leur sort ? Ou auront-ils l'intelligence de s'unir et de leur ruer dans les brancards. QU'ILS SE BOUGENT BON SANG !

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à sissi08)

    Je répondrais pareil, que voulez vous que ces pauvres gens fassent contre des barbares hyper armés et qui peuvent tirer quand bon leur semble, ils se foutent de mourir et se foutent de donner la mort, là je ne vois pas grand chose à faire hélas sinon subir....c'est bien triste tout cela......mais cela ne durera pas......

    PourLaPaix
    PourLaPaix      (réponse à sissi08)

    Bah tient j'aimerai bien vous y voir..fasse a des fous furieux armer jusqu'au dent et vous en face sans rien...vous feriez quoi??leurs lancer des cailloux peu etre?

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    L’Etat islamique prélève les organes des captifs vivants !
    Les chrétiens captifs, jeunes ou vieux, subissent des prélèvements d’organes et des expériences médicales dans les territoires contrôlés par DAECH… Pourquoi ? Alors que les autorités Syriennes et les autorités Irakiennes disposent de preuves incontestables, de documents écrits, de photos : les prélèvements d’organes sur des captifs vivants sont réalisés, presque chaque jour, dans les hôpitaux de DAECH et de l’Etat Islamique. Comme aux pires heures de la shoa, avec les médecins de la mort nazis (Mengele et les autres) qui officiaient dans les camps de concentration.
    La plupart des médias européens sont au courant, mais dissimulent l’information depuis près d’un an. Une information corroborée par des soldats américains, qui ont découvert une fatwa donnant une justification religieuse à cette pratique.

    Ainsi, l’État islamique (EI) a autorisé le prélèvement d’organes dans une fatwa datée du 31 janvier 2015. C’est ce qu’ont découvert les forces spéciales américaines dans des documents récupérés lors d’un raid mené en Syrie, selon l’édition du New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    Ce document indique qu’il est admis de prélever des organes sur un détenu non musulman ou un apostat dans le but de sauver la vie d’un Musulman, même si cette opération est fatale pour le captif qui la subit.

    L’authenticité de cette fatwa est attestée. Des responsables de l’administration américaine ont expliqué qu’elle se trouvait « parmi des documents trouvés par les forces spéciales lors d’un raid mené en mai dernier dans l’est de la Syrie ».

    « La vie et les organes de l’apostat n’ont pas à être respectés et peuvent être impunément retirés », peut-on lire dans cette fatwa n°68 émanant de la « commission des recherches et des fatwas de l’Etat islamique ».

    Ce document, à lui seul, ne prouve pas que le trafic d’organes est autorisé. Mais il donne une justification présentée comme religieuse à une pratique dont le gouvernement irakien a accusé le groupe djihadiste. L’ambassadeur irakien aux Nations Unies, Mohamed Ali Alhakim, a annoncé que ce texte devrait être examiné par le Conseil de sécurité des Nations Unies comme preuve potentielle de la pratique du trafic d’organes par l’État islamique, afin de financer ses activités.

    Des sources officielles américaines ont déclaré que les Etats-Unis ont déjà récupéré sept téraoctets de données stockées sur des disques durs, des clés USB, des CD, des DVD ou des documents imprimés lors de différents raids menés contre l’organisation terroriste.

    C’est la première fois qu’un document éclairant sur le fonctionnement interne de l’organisation islamiste est rendu public, à l’exception des documents liés au trafic d’antiquités.
    Terrorisme en Europe, multiples attentats à Paris, viols massifs de femmes en Allemagne ou en Suède, crucifixion de chrétiens en Syrie et en Irak, prélèvements d’organes sur des captifs vivants et des civils musulmans, comme aux pires heures de la Shoa, chaque jour nous livre son lot d’horreurs sur les méthodes barbares des musulmans extrémistes inféodés à l’état Islamique et à Al Nostra, mouvement aidé par la France il y a trois ans….

    Reste une question : qui sont les médecins de la mort travaillant pour l’état islamique, en récitant « Allahu Akbar » (ou « Alah Akbar » pour les Français qui rejoingent DAECH) ?

    Francis GRUZELLE

    Carte de Presse 55411
    New York Times et agence Reuters.

    POURQUOI CE SILENCE EN FRANCE ?
    Padamalgam ?
























































































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    L’Etat islamique prélève les organes des captifs vivants !
    Les chrétiens captifs, jeunes ou vieux, subissent des prélèvements d’organes et des expériences médicales dans les territoires contrôlés par DAECH… Pourquoi ? Alors que les autorités Syriennes et les autorités Irakiennes disposent de preuves incontestables, de documents écrits, de photos : les prélèvements d’organes sur des captifs vivants sont réalisés, presque chaque jour, dans les hôpitaux de DAECH et de l’Etat Islamique. Comme aux pires heures de la shoa, avec les médecins de la mort nazis (Mengele et les autres) qui officiaient dans les camps de concentration.
    La plupart des médias européens sont au courant, mais dissimulent l’information depuis près d’un an. Une information corroborée par des soldats américains, qui ont découvert une fatwa donnant une justification religieuse à cette pratique.

    Ainsi, l’État islamique (EI) a autorisé le prélèvement d’organes dans une fatwa datée du 31 janvier 2015. C’est ce qu’ont découvert les forces spéciales américaines dans des documents récupérés lors d’un raid mené en Syrie, selon l’édition du New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    Ce document indique qu’il est admis de prélever des organes sur un détenu non musulman ou un apostat dans le but de sauver la vie d’un Musulman, même si cette opération est fatale pour le captif qui la subit.

    L’authenticité de cette fatwa est attestée. Des responsables de l’administration américaine ont expliqué qu’elle se trouvait « parmi des documents trouvés par les forces spéciales lors d’un raid mené en mai dernier dans l’est de la Syrie ».

    « La vie et les organes de l’apostat n’ont pas à être respectés et peuvent être impunément retirés », peut-on lire dans cette fatwa n°68 émanant de la « commission des recherches et des fatwas de l’Etat islamique ».

    Ce document, à lui seul, ne prouve pas que le trafic d’organes est autorisé. Mais il donne une justification présentée comme religieuse à une pratique dont le gouvernement irakien a accusé le groupe djihadiste. L’ambassadeur irakien aux Nations Unies, Mohamed Ali Alhakim, a annoncé que ce texte devrait être examiné par le Conseil de sécurité des Nations Unies comme preuve potentielle de la pratique du trafic d’organes par l’État islamique, afin de financer ses activités.

    Des sources officielles américaines ont déclaré que les Etats-Unis ont déjà récupéré sept téraoctets de données stockées sur des disques durs, des clés USB, des CD, des DVD ou des documents imprimés lors de différents raids menés contre l’organisation terroriste.

    C’est la première fois qu’un document éclairant sur le fonctionnement interne de l’organisation islamiste est rendu public, à l’exception des documents liés au trafic d’antiquités.
    Terrorisme en Europe, multiples attentats à Paris, viols massifs de femmes en Allemagne ou en Suède, crucifixion de chrétiens en Syrie et en Irak, prélèvements d’organes sur des captifs vivants et des civils musulmans, comme aux pires heures de la Shoa, chaque jour nous livre son lot d’horreurs sur les méthodes barbares des musulmans extrémistes inféodés à l’état Islamique et à Al Nostra, mouvement aidé par la France il y a trois ans….

    Reste une question : qui sont les médecins de la mort travaillant pour l’état islamique, en récitant « Allahu Akbar » (ou « Alah Akbar » pour les Français qui rejoingent DAECH) ?

    Francis GRUZELLE

    Carte de Presse 55411
    New York Times et agence Reuters.

    POURQUOI CE SILENCE EN FRANCE ?
    Padamalgam ?
























































































































































































































































































































































































    .

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    L’Etat islamique prélève les organes des captifs vivants !
    Les chrétiens captifs, jeunes ou vieux, subissent des prélèvements d’organes et des expériences médicales dans les territoires contrôlés par DAECH… Pourquoi ? Alors que les autorités Syriennes et les autorités Irakiennes disposent de preuves incontestables, de documents écrits, de photos : les prélèvements d’organes sur des captifs vivants sont réalisés, presque chaque jour, dans les hôpitaux de DAECH et de l’Etat Islamique. Comme aux pires heures de la shoa, avec les médecins de la mort nazis (Mengele et les autres) qui officiaient dans les camps de concentration.
    La plupart des médias européens sont au courant, mais dissimulent l’information depuis près d’un an. Une information corroborée par des soldats américains, qui ont découvert une fatwa donnant une justification religieuse à cette pratique.

    Ainsi, l’État islamique (EI) a autorisé le prélèvement d’organes dans une fatwa datée du 31 janvier 2015. C’est ce qu’ont découvert les forces spéciales américaines dans des documents récupérés lors d’un raid mené en Syrie, selon l’édition du New York Times citant l’agence de presse Reuters.

    Ce document indique qu’il est admis de prélever des organes sur un détenu non musulman ou un apostat dans le but de sauver la vie d’un Musulman, même si cette opération est fatale pour le captif qui la subit.

    L’authenticité de cette fatwa est attestée. Des responsables de l’administration américaine ont expliqué qu’elle se trouvait « parmi des documents trouvés par les forces spéciales lors d’un raid mené en mai dernier dans l’est de la Syrie ».

    « La vie et les organes de l’apostat n’ont pas à être respectés et peuvent être impunément retirés », peut-on lire dans cette fatwa n°68 émanant de la « commission des recherches et des fatwas de l’Etat islamique ».

    Ce document, à lui seul, ne prouve pas que le trafic d’organes est autorisé. Mais il donne une justification présentée comme religieuse à une pratique dont le gouvernement irakien a accusé le groupe djihadiste. L’ambassadeur irakien aux Nations Unies, Mohamed Ali Alhakim, a annoncé que ce texte devrait être examiné par le Conseil de sécurité des Nations Unies comme preuve potentielle de la pratique du trafic d’organes par l’État islamique, afin de financer ses activités.

    Des sources officielles américaines ont déclaré que les Etats-Unis ont déjà récupéré sept téraoctets de données stockées sur des disques durs, des clés USB, des CD, des DVD ou des documents imprimés lors de différents raids menés contre l’organisation terroriste.

    C’est la première fois qu’un document éclairant sur le fonctionnement interne de l’organisation islamiste est rendu public, à l’exception des documents liés au trafic d’antiquités.
    Terrorisme en Europe, multiples attentats à Paris, viols massifs de femmes en Allemagne ou en Suède, crucifixion de chrétiens en Syrie et en Irak, prélèvements d’organes sur des captifs vivants et des civils musulmans, comme aux pires heures de la Shoa, chaque jour nous livre son lot d’horreurs sur les méthodes barbares des musulmans extrémistes inféodés à l’état Islamique et à Al Nostra, mouvement aidé par la France il y a trois ans….

    Reste une question : qui sont les médecins de la mort travaillant pour l’état islamique, en récitant « Allahu Akbar » (ou « Alah Akbar » pour les Français qui rejoingent DAECH) ?

    Francis GRUZELLE

    Carte de Presse 55411
    New York Times et agence Reuters.

    POURQUOI CE SILENCE EN FRANCE ?
    Padamalgam ?
























































































































































































































































































































































































    .

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire