En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un rebelle syrien surveille une position à Alep, le 7 janvier, pendant les affrontements avec les jihadistes de l'État islamique d'Irak et du Levant.
 

Alors que de violents combats opposent depuis quatre jours rebelles et jihadistes en Syrie, faisant 247 morts, le chef du Front al-Nosra, la branche d'Al-Qaïda dans le pays, appelle à un cessez-le-feu.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AbdulCarrick
    AbdulCarrick     

    Decidemment on fait appel a un cessez-le feu et a la paix entre belligerents parceque disent ils, ca ne les arrange pas dans leur combat contre le regime Syrien et que ca fait des victimes dans leurs rangs. Pendant ce temps ils refusent cet appel de la paix a la conference de Geneve. Geneve aussi est consideree comme une sorte de cessez-le feu avec les memes objectifs, c'est a dire trouvez une solution politique et pacifique a cette crise qui a trop dure et qui fait des milliers de morts da tous bords..Abou Mohammad al-Jolani accuse l'EIIL et dit qu'il regrette qu'il "n'ait pas été possible de trouver une solution fondée sur la loi islamique entre les principales brigades pour résoudre le conflit". Comme quoi il se refuge derriere la religion pour justifier leurs tueries. Nous savons tous que ce conflit Syrien est 100% politique, ethnique et que la religion y a ete injectee par ces extremistes de Al Qaeda et affilies tout simplement pour faire de la Syrie une base afin de controler le Moyen Orient. Un cessez-le feu ne doit pas se limiter entre Al Qaeda et rebelles, mais dans toute la Syrie toutes factions y comprises. Et Geneve constitue un bon depart. Si Joulani croit a cette idee d'epargner des vies innocentes, l'appel a un cessez le feu doit commencer labas.

  • Raymond
    Raymond     

    Il ne faut surtout pas croire que la très grande majorité des Syriens qui quittent le pays sont contre le régime officiel de Damas, mais plutôt pour éviter de subir la terreur imposée par ces islamistes.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Les terroristes se font la guerre entre eux ! Souvenez-vous lorsque notre cher président voulait les mettre au pouvoir en Syrie !

Votre réponse
Postez un commentaire