En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un char turc avance en direction de la frontière syrienne, le 24 août, dans la région de Gaziantep. - Bulent Kilic - AFP
 

Un responsable américain a indiqué mardi 30 août que la Turquie et les milices turques avaient accepté d'arrêter les hostilités. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire