En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
F-16C Falcon
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    La Turquie avait abattu lundi 16 septembre un hélicoptère militaire syrien qui "avait violé son espace aérien", avait déclaré le vice-premier ministre, Bulent Arinc. Mais, cette tentative de casus-belli contre la Syrie s’avère être une vraie provocation § En effet, selon des rapports des services turques qui ont fuité, l’hélicoptère n’a jamais franchi la frontière syrienne.
    La Turquie voulait se venger de son avion de combat abattu en Méditerranée par la DCA syriennne qui, lui, avait violé l’espace aérien syrien. § "Quand vous pensez à la vitesse des jets lorsqu’ils volent au dessus de la mer, il est courant qu’ils passent et repassent les frontières pour un court laps de temps", avait alors déclaré le président turc Abdullah Gül, ajoutant, "Ce sont des choses non intentionnelles qui se produisent en raison de la vitesse des avions".
    § Contrairement aux dires des Turcs, si [l'hélicoptère] était vraiment dans leur territoire, il ne pouvait que s’écraser sur le sol turc. Mais, il est tombé en territoire syrien dans un village hostile au président Bachar al-Assad.
    Le pauvre pilote désarmé vous vous en doutez a alors été pris par une horde de barbares qui lui ont simplement tranché le cou. Ce sont les "résistants" de Laurent Fabius. 19/09/13

  • caneton 01
    caneton 01     

    Les déclarations des turques, tout comme celles des pays du golfe, entre autres, sont sujettes aux plus grandes précautions, leurs actes dénonçants leurs paroles.
    Le plus grave, c'est qu'en toute connaissance de cause et pour de fallacieuses raisons nos dirigeants n'en tiennent aucun compte. Il est vrai que la parole de vérité à été depuis longtemps usurpée ou rayée de leur vocabulaire.

  • grognon
    grognon     

    La Turquie joue un jeu étrange, elle fait du business avec Daesh (pétrole, coton), elle bombarde les kurques, sa frontière est une vrai passoire permettant la libre circulation des terroristes, elle laisse les migrants se noyer ....

  • grognon
    grognon     

    les F16 turcs ne servent qu'à bombarder les Kurdes .... ils ne bombardent pas Daesh car ce sont leurs alliés.

    Billy33380
    Billy33380      (réponse à grognon)

    Oui et les Russes bombardent les opposants à Assad et non EI c'est leur allié....

    grognon
    grognon      (réponse à Billy33380)

    non, ils bombardent tous les opposants au régime en place ... l'EI a été l'allié de l'occident pour faire tomber Assad, n'inverser pas les rôles.

Votre réponse
Postez un commentaire