En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des combattants jihadistes filmés par une télévision arabe, en Syrie.
 

Le ministre de l'Intérieur a présenté son plan de lutte contre les filières jihadistes mercredi matin aux parlementaires, et a annoncé l'activation d'un numéro vert pour signaler les "candidats au départ".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • ALEX BENOIT B
    ALEX BENOIT B     

    Où est le problème ? Nos élus ump et ps ont dit que Bachar el assad était une crapule, leur gourou BHL a dit qu'il fallait lui faire la guerre.....donc les momes vont s'y faire tuer pour le profit de l'état voisin. On ne peut pas dire qu'un etat est assassin et empecher les jeunes d'aller s'y battre... On a fait la même chose en 36 avec l'Espagne et on n'a pas mis en taule ceux qui en sont revenus. Donc, comme on a voté avec nos pieds, nos elus y envoient les gamins grace à leurs discours. Faut pas se plaindre du moment que BHL est content.

  • altas
    altas     

    Bah et le mali voyons, les combats de groupe terroriste musulman et l’armée française qui les combattent. Donc vous avez la réponse. Rien !!!

  • RMRM
    RMRM     

    cazeneuve le ministre de l'Intérieur est inquiet de voir partir et revenir des djihadistes naturalises Français;le pauvre incapable ???? Mais comme pour la délinquance en Corse à Marseille il ne fait rien ; Un vrais socialiste en somme

  • Laure David
    Laure David     

    la solution n'est pas de les empécher de partir, mais de leur interdire de revenir, si leurs familles veulent les revoir qu'ils les rejoigne

  • golderpat1
    golderpat1     

    RETRAIT DE LA NATIONALITE FRANCAISE A EUX ET LEUR FAMILLE(car ils se vantent du frère ou autre parti là-bas) AVEC RETRAIT DES AIDES SOCIALESET INTERDICTION DE REVENIR. C'EST TOUT.

  • Caussy
    Caussy     

    Qu'on les laisse partir en masse, ce sera toujours ça en moins chez-nous mais surtout, les empêcher de revenir...!

  • shinju
    shinju     

    Les sanctions ne sont pas à la hauteur de leur "crime" le laxisme général qui sévit en France à propos des ces individus nous coûtera très cher un jour c'est évident. Les convertis sont les plus acharnés on se demande pourquoi cela relève sans doute de l'analyse psychiatrique d'autant que l'on que les "dhimmi" sont des "musulmans" de seconde zone.

  • vasco de gama
    vasco de gama     

    que feraient ces personnes si la France entrait en conflit avec un pays musulman,la double nationalité ne devrait pas exister!!!

  • BJP034
    BJP034     

    et qu'on leur retire DEFINITIVEMENT la nationalité Française.

  • sortilege
    sortilege     

    bonne nouvelle , ils y sont et qu'ils y restent on ne va pas s'en plaindre !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire