En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lakhdar Brahimi, à droite, a rencontré le ministre des Affaires étrangères russe, à gauche, pour évoquer un potentiel accord.
 

L'émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi a affirmé dimanche au Caire avoir une proposition de règlement politique du conflit "qui peut être adoptée par la communauté internationale".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Winteria
    Winteria     

    Depuis quand la communauté internationale est les EU? première nouvelle! Il me semble que c'est plus la Russie et la Chine qui sont concernés, ainsi que le peuple syrien. Alors certes leur intervention en Irak a causé la chute du Baasisme, laïque, mais pour un régime démocratique, et non pas une charia. Depuis les États-Unis d'Amérique (et non-pas US) on peu de choses à voir avec le monde arabe mis à part leur relative inefficacité en Afghanistan, qui là aussi, mène à un régime démocratique, bien qu'un peu boitillant. En ce qui concerne les révolutions du printemps arabe, seule la Libye a préféré la charia à un système démocratique, alors je crois bien que si quelqu'un veut mettre des islamistes au pouvoir dans ces pays, ce sont les premiers concernés : les citoyens. Ces révolutions sont plus la marque de la lassitude des populations pour des dictatures dont le chef est au pouvoir depuis 30 ans, une économie défaillante, le chômage, le manque de liberté, les lois d'état d'urgence, la corruption et les démocraties factices qu'une preuve de l'américanisation de ces pays. Pour terminer, je peux comprendre qu'une cinquantaine d'années de superpuissance américaine puisse exciter certains, mais l'antiaméricanisme pour le plaisir de l'antiaméricanisme, ça s'appelle de la jalousie.

  • Bamboula
    Bamboula     

    De toutes façons les US ont décidé de mettre les islamistes au pouvoir dans ce pays comme pour tout ceux qui ont participés au "printemps arabe" et rien ni personne ne peut aller contre les US, pour le moment...

    David.

Votre réponse
Postez un commentaire