En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président syrien Bachar al-Assad, en janvier 2014.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • snatch
    snatch     

    Tout est dit dans l'expression "opposition tolérée par le régime"

  • sonntag
    sonntag     

    ça y est Poutine est en train de lâcher Bachar qui depuis des année extermine l'opposition .
    d'ici la fin de la semaine , poutine acceptera le plan proposé par Hollande !

    Calispera
    Calispera      (réponse à sonntag)

    Attaquer les rebelles peut être des kurdes, ce n'est pas attaquer daesh mais soutenir Bachar

    snatch
    snatch      (réponse à sonntag)

    C'est ce que vous avez compris?........Pourtant, l'article est écrit en français et nullement en hébreu....

Votre réponse
Postez un commentaire