En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président syrien Bachar al-Assad à Damas, en novembre dernier.
 

Dans une interview à la chaîne du Hezbollah libanais, soutien de Damas, le président syrien a réitéré son intention de ne pas démissionner. Et est même prêt à se représenter en 2014, s'il "sent qu'il y a une nécessité".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ALBATOR
    ALBATOR     

    Je ne vois pas l'intérêt de quitter un borgne pour prendre un aveugle ! ! ! ! !

  • Rovex
    Rovex     

    Oui faut etre dupe pour ne pas comprendre la mascarade politique autour de cette affaire.

  • citoyenlucide
    citoyenlucide     

    des revoltes provoqués de l extérieur sur la base de mensonges, comme en lybie, et comme en syrie
    ce sont des entreprises de destabilisation et non d authentiques revolutions, qui sont orchestrés par la france l angleterre et l amérique, trois pays qui ont le culot de s ériger en communauté internationale, et n hesitent pas à sacrifier des etats, des peuples sur l autel de leurs seuls intérets,

    Le peuple syrien n est pas dupe, et a bien compris le piège, il n a pas pris position pour les terroristes djihadistes pour la plupart non syrien et infiltrés par le qatar, dont vous conviendrez que ce pays n est pas une démocratie pas plus que l autre soutien seoudien,

    Bachar dictateur ou pas, represente aux yeux des syriens, la syrie, sa souveraineté, et surtout sa laicité, curieux que la france qui se veut championne de la laicité soutient des islamistes djihadistes contre le regime laic de bachar, curieux hein !

  • mouchoir
    mouchoir     

    si il était si populaire , il n'y aurait pas eu de révolte, ça aurait fait comme pour le maroc pendant le printemps arabe, quelques manif , puis finis !

  • citoyenlucide
    citoyenlucide     

    Depuis quand les etats etrangers exigent qu un président d un pays quelconque, doit demissionner et ne pas se representer ? !!!!!!!!!!!!

    Cette affaire ne regarde que le peuple syrien et lui seul, et il se trouve que Bachar en dépit de la tentative de destabilisation de son pays, et en dépit du fait qu il soit dictateur, demeure très populaire dans son pays.

Votre réponse
Postez un commentaire