En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
John Kerry et Sergueï Lavrov à Genève, ce jeudi.
 

Bachar al-Assad s'est engagé à envoyer aux Nations unies les documents nécessaires pour signer l'accord sur l'interdiction de l'utilisation des armes chimiques.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • FaridX
    FaridX     

    je suis d'accord avec muhuc !

  • IHF62
    IHF62     

    Bizarre, je ne vois pas Fabius sur la photo !!!!!

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    et s'ils lisaient un peu , pour changer.......... de point de vue ! ! ! http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=127928&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1 "allons,c'est un cas extrême"

  • Cyril78
    Cyril78     

    @quidambof. Pourquoi s'emmerder à regarder des reportages qui sont tous formatés à l'image de ton gouvernement. Comme pour sa visite à Oradour les Médias nous ont bassiné avec des programmes et films sur la 2ème guerre mondiale, quand allez-vous comprendre que nous ne sommes plus sous la IVe république et arrêtez de prendre les citoyens pour des Con citoyens.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouais, un type pas digne de confiance qui essaie de stopper le prix nobel de la paix qui veut déclencher une guerre pour offrir un pays qui détient un des plus gros stocks d'armes chimiques à des islamistes radicaux ... Et quand je lis menteur et metteur en scène, je sais pas pourquoi, je pense à un petit balourd arrivé au pouvoir on ne sait trop comment et qui lui aussi aimerait bien offrir la Syrie aux islamistes radicaux !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ceux qui parlent d'histoire feraient bien de se rappeler ceci : l'histoire a prouvé que les amis d'aujourd'hui sont les ennemis de demain. Et aussi que la simplification à l'extrême fait dire des âneries.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A vous entendre Bachar El Assad est un brave type harcelé par l'occident ... Vous avez un gros problème de conception binaire vous !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "La rencontre entre John Kerry et Sergueï Lavrov est censée rouvrir une voie diplomatique pour le conflit en Syrie, qui a fait plus de 110.000 morts en deux ans et demi. Elle vise aussi à repousser une éventuelle action militaire punitive des Etats-Unis et de la France après l'attaque du 21 août." Ces deux phrases soulignent toute la contradiction de cette affaire. L'utilisation d'armes chimique était le prétexte pour les occidentaux d'intervenir enfin sur quelque chose de nouveau. L'excuse de la protection des civils, la seule qui tienne la route, arrivant un peu tard après 2 ans de conflit et 100.000 morts, les USA et la France avaient focalisé leur explications vis à vis de l'opinion publique sur le problème des armes chimiques (dont tout le monde se fout en réalité, cf les précédentes attaques il y a quelques mois contre des cibles paramilitaires). En ôtant tout intérêt à la question des armes chimiques, Moscou, qui ne voulait pas de l'attaque, a pris l'occident a son propre jeu de désinformation et a coupé l'herbe sous le pied des Français et des Américains. C'était techniquement très bien joué.

  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Syrie : Michel Collon dénonce pertinemment la propagande de guerre de l’oligarchie.
    Invité vendredi 6 septembre dans un numéro de « Ce soir ou jamais » consacré au thème « Intervenir ou pas en Syrie : le dilemme ! », le journaliste belge Michel Collon rappelle quelques grands principes de la propagande de guerre que subissent actuellement les populations occidentales, dont la française :
    1) cacher les intérêts, 2) cacher l’histoire – il rappelle au passage que Roland Dumas a été sollicité par le Royaume-Uni, il y a deux ans, pour participer à « quelque chose contre la Syrie », 3) diaboliser l’adversaire, 4) donner à l’intervention un habillage humanitaire et diplomatique, 5) monopoliser le débat sur les grands médias et empêcher les adversaires de s’exprimer. « Si on veut une humanité solidaire et sans guerre, il faut voir qui provoque les guerres », attaque-t-il. 08/09/13 bit.ly/1atgMzB

  • muhuc
    muhuc     

    @Castle
    Pourquoi trouves tu l'appui des USA aux Alqaidistes ou Al QaIda( si je peux me permettre ce terme) est bizarre?
    Connais tu l'histoire d'Al Qiada mais surtout celle de Ben Laden fabriqué de toute pièce par les USA et les alliés ..............
    En tout cas, la ou il y'a d’énormes intérêts Economiques, les Islamistes sont aidés, guidés et appuyés par les capitales occidentales .................BiZZare!!!!!
    L'Islamisme a été crée afin de servir des intérêts, la Lybie d'aujourd'hui est un cas édifiant...................................

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire