En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un des deux véhicules qui a explosé à Homs, le 9 avril 2014
 

L'armée syrienne a mis la main sur Rankous, faisant ainsi tomber une nouvelle ville qui était aux mains des "rebelles", les opposants au régime. En parallèle, deux attaques à la voiture piégée à Homs ont fait 25 morts.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lokutus
    lokutus     

    Désolé de la répétition du message précédent, mais cela ne résulte pas d'une intention mais d'un petit bug informatique...Encore désolé.

  • lokutus
    lokutus     

    La convention européenne sur la répression de l'activité terroriste (1977) ne contient pas de définition de l'activité terroriste.

    Convention européenne du 10 janvier 2000 pour la répression du financement du terrorisme : « Tout acte destiné à tuer ou blesser grièvement un civil ou toute autre personne qui ne participe pas directement aux hostilités dans une situation de conflit armé, lorsque par sa nature ou par son contexte, cet acte vise à intimider une population ou à contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir un acte quelconque. »

    La Décision-cadre du Conseil du 13 juin 2002 relative à la lutte contre le terrorisme spécifie dans son article 1er que :

    « […] soient considérés comme infractions terroristes les actes intentionnels visés aux points a) à i), tels qu'ils sont définis comme infractions par le droit national, qui, par leur nature ou leur contexte, peuvent porter gravement atteinte à un pays ou à une organisation internationale lorsque l'auteur les commet dans le but de:

    - gravement intimider une population ou
    - contraindre indûment des pouvoirs publics ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir un acte quelconque ou
    - gravement déstabiliser ou détruire les structures fondamentales politiques, constitutionnelles, économiques ou sociales d'un pays ou une organisation internationale;
    a) les atteintes contre la vie d'une personne pouvant entraîner la mort;
    b) les atteintes graves à l'intégrité physique d'une personne;
    c) l'enlèvement ou la prise d'otage;
    d) le fait de causer des destructions massives à une installation gouvernementale ou publique, à un système de transport, à une infrastructure, y compris un système informatique, à une plate-forme fixe située sur le plateau continental, à un lieu public ou une propriété privée susceptible de mettre en danger des vies humaines ou de produire des pertes économiques considérables.
    ETc, etc...
    Donc, le pouvoir Syrien a raison de qualifier les "rebelles" de terroristes car cela correspond à notre propre définition!!!!

  • lokutus
    lokutus     

    "qui les a attribués à des "terroristes"," Terroristes entre guillemets...Donc pas sur que ceux qui font des attentats visant des populations civiles sont des terroristes...Alors, pour vous, ce sont quoi? Pouvez-vous m’éclaircir sur ce problème de définition svp?

Votre réponse
Postez un commentaire