En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Barack Obama, à gauche, a reçu mardi les dirigeants des plus grandes société web du pays.
 

Barack Obama a reçu mardi les plus grandes sociétés d'Internet et de télécommunications américaines, alarmés par la surveillance de la NSA, au moment où la constitutionnalité de ces opérations est mise en doute par la justice.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Ne pas oublier qu’il y a aussi les aspects simplement "normaux et commerciaux" de la surveillance ... Et à ce sujet, s'il n’y a pas de fatalité technique à la goinfrerie actuelle d’informations personnelles, à l’utilisation de vrais noms plus ou moins imposée, géolocalisation à tout va, et aux grandes déclarations "la vie privée c'est terminé les cocos" etc, allant avec.
    Il y a par contre un vrai problème de structure, besoin d’un nouveau rôle, d’une « sphère privée »/compte pour les données clés, et séparation des rôles. Et clairement aucune loi uniquement « défensive sur l’existant » ne fonctionnera à ce sujet.
    Et strictement aucun besoin d'ID unique par utilisateur pour que les choses fonctionnent "sans friction", bien au contraire direction à éviter à tout prix.
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
    Mais après c’est sur, il y a aussi le dogme « tout gratuit, tout pub », et l’inversion quasi complète : les clients c’est les annonceurs, le produit les cervelles bien ciblées.

Votre réponse
Postez un commentaire