En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hollande à l'ONU: « Le régime syrien n'a pas d'avenir parmi nous »
 

François Hollande a prononcé mardi soir son tout premier discours de président de la République devant l'Assemblée générale des Nations Unies. Retrouvez ici les grands points de son intervention.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • dilmoun
    dilmoun     

    HollandObama même combat... contre la liberté et les valeurs des droits de l'homme, opposées à l'obscurantisme

  • Refre
    Refre     

    Il ne nous apprend rien que l'on sait déjà . Politique intérieure , il entretient son nouvel électorat , les verts et les folles et bombe le torse dans la mélasse de l'ONU en ce qui concerne la politique extérieure , quel homme ! mais bon , il fait le beau chez les camarades libéraux .

  • GCGE86
    GCGE86     

    le régime syrien n'a pas d'avenir parmi nous .... par contre les islamistes dans les banlieues.. OUI .... A quand un kosovo en France.

  • fonck
    fonck     

    pouquoi vont ils , les politiciens français , nous ridiculiser a l 'etranger, en donnant des ordres aux autres ,alors qu 'ils n ' arrivent pas a mettre de l 'ordre chez nous , banlieue ecole ect ect ??????, il y a t' il pas autre chose de plus urgent a faire, chomage , fiscalité delirante dans les region !!!!!insecurité!!!!

  • BJP34
    BJP34     

    Oui ce fut un baptème. Un discours dont il nous a habitué malheureusement sans envergure, sans consistance et prononcé avec une élocution indigne d'un président. Franchement on peut se demander jusqu'où François Hollande va mener la France.....

  • ALYOL31
    ALYOL31     

    Un refus de principe de toute ingérence extérieure, défendu d’abord à l’ONU par la Russie et la Chine, a fini par s’imposer à tous les grands acteurs internationaux, même ceux qui auraient préféré bombarder Damas. L’étape suivante a été l’accord international signé à Genève le 30 juin dernier où, là encore à l’instigation de Pékin et Moscou, l’exigence d’un départ de Bachar comme préalable à des négociations de paix a été abandonnée. Enfin, tout récemment, le nouveau président égyptien Mohamed Morsi a créé la surprise en opérant un rapprochement avec l’Iran, jusque-là mis au ban international par les Euro-américains et les pays arabes dominés par le Golfe. Cette entrée de l’Iran dans le jeu diplomatique autour de la Syrie, demandée par la Russie au moment de la réunion de Genève mais refusée par les Occidentaux, est une nouvelle avancée « anti-impérialiste » dont on n’a pas encore mesuré toutes les conséquences.

  • ALYOL31
    ALYOL31     

    « Le président Bachar al-Assad quittera son poste si son peuple choisit un autre candidat lors de l’élection présidentielle (prévue pour 2014) » C’est ce qu’a déclaré lundi au Figaro Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères. Encore un point russe sur les « i » occidentaux, qui confirme que pour Moscou – et pas mal d’autres – Bachar a d’ici là une totale légitimité politique.

  • christiffany
    christiffany     

    que dire, simplement qu'il me fait honte, heu, et quoi d'autre heu , son élocution... heu, impensable, heureusement que lorsqu'il vient sur le plateau de TF1 c'est pas en directe, ils ont le temps de refaire les prises plusieurs fois, pour faire disparaitre les blancs et les heu

  • justinou
    justinou     

    La France va devenir une nation qui négocie aujourdh'hui discretement avec le qatar qui finance les terroristes de la planete, et qui va investir dans nos banlieues. De plus elle va devenir un paradis fiscal pour ce pays. Eh oui, pas de plus valu immobilier contrairement au petit français moyen qui se voit augmenter les siens. On chasse nos patrons avec les 75% et on accueille bras ouvert le qatar qui appelle à l'onu l'attaque militaire de la Syrie par les pays arabes( Hollande obéi vu sa déclaration hier). De plus on leur vend notre technologie ( former les ouvriers pour construire un métro dans leur pays)Ce n'est plus 50 millions dans les banlieues mais 100 milliards avec l'aide de l'état.

  • la déroute
    la déroute     

    discours de bisounours avec son air à la mitterand, on se serait cru en avril, pendant la campagne. pas facile de porter le costume de la 5eme puissance mondiale. et oui quand on a toujours une manche trop courte, la cravate de travers, et qu'on revendique qu'on est normal, on est banal. bref Mr normal a débité des banalités et à bien fait rire Mr mazerolle, dépité devant cette grande nulitée. en tout cas, mr banal revenait vite, pas de vacances, non, le chômage ne vous attend pas!!!!

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire