En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un père vote dimanche à Bulle, en Suisse, à l'occasion du référendum sur l'instauration d'un salaire minimum/
 

Un référendum était organisé dimanche, demandant l'instauration d'un salaire minimum unique en Suisse de 22 francs suisses l'heure, environ 4.000 francs suisses bruts (3.300 euros) pour 42 heures hebdomadaires (100%).

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jpblc
    jpblc     

    Il est difficile, avec ce système, de tirer au flanc !
    Le cloportisme n'y'est pas une qualité .... Là-bas, si tu grattes pas, t'es pas suisse !

  • jpblc
    jpblc     

    Il faut dire bravo aux Suisses : c'est la seule vraie démocratie au monde. Et les élus respectent les propositions de leurs citoyenEs lorsque celles-ci peuvent faire l'objet d'une votation lorsque leur proposition a reçu un soutien de la population ( c'est une pétition à l'initiative d'une ou plusieurs personnes, qui, si elle atteint un certain nombre de signatures, peut être proposée au vote collectif officiel.

  • sterlingroswell
    sterlingroswell     

    on attend avec impatience la reaction de l'union européenne mettant en garde la suisse de ne pas laisser son peuple decider de son propre avenir. comme pour la limitation de l'immigration recemment. true story

  • deuxc
    deuxc     

    Ils font des référendums, eux! Ils ont le courage de le faire. Ce n'est pas le cas de tout le monde!

Votre réponse
Postez un commentaire