En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La torche olympique, le 28 janvier 2014, à Sotchi.
 

Le directeur des opérations de sécurité russes assure qu'il n'y a "pas de menace réelle" pour les visiteurs et les participants aux Jeux Olympiques. Mais la France et les États-Unis restent sur le qui-vive.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • quidambof
    quidambof     

    La France et les Etats Unis ont bien raison de ne pas faire confiance en POUTINE Mais si c'est lr cas ce sera réprimé dans le sang et tant pis pour les dommages collatéraux comme pour le théâtre et tout ses morts il y a quelques années

Votre réponse
Postez un commentaire