En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La police londonienne, le 23 mai, au lendemain du meurtre du soldat britannique survenu en pleine rue
 

Les deux hommes inculpés du meurtre à coups de couteau et de hachoir d'un soldat le 22 mai à Londres ont comparu lundi devant des tribunaux distincts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Martellus
    Martellus     

    imagines*

  • Martellus
    Martellus     

    T'imagine la bavure policière toi ? De pauvres victimes de la société qui n'ont qu'une malheureuse machette (si c'est pas de la diversité ça !) face à des armes ! Ou serait la justice ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Quel gâchis de ne pas les avoir abattu correctement.

  • Martellus
    Martellus     

    Quand deux islamistes tuent un militaire devant les caméra, ce sont des suspects. Quand un homme prononcent les mots "rentre dans ton pays", c'est un raciste.
    Le racisme est le seul crime pour lequel la présomption d’innocence n'existe pas.

Votre réponse
Postez un commentaire