En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Alan Rusbridger (ici en 2010), rédacteur en chef du Guardian.
 

Le rédacteur en chef du "Guardian" a dévoilé sur le site internet de son journal les menaces qu'il a reçues de la part des autorités britanniques. Le gouvernement souhaitait qu'il détruise les preuves livrées par Edward Snowden.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Ettore Greco
    Ettore Greco     

    When will evidence become public that 9/11 was an attack from the Israeli secret service Mossad in cahoots with Bush and Blair?
    Perhaps, if Snowden would reveal it.
    Certainly you knew before that the media definition of "conspiracy theory" is only there to discredit what is already in front of your eyes.

    A new type of Revolution wins with the ultimate weapon:

    Your Mind

    http://www.wavevolution.org/en/index.html

  • Ebichu
    Ebichu     

    c'est très dangereux d'en arrivé là, dans un grand pays comme la GB.. on se permet tout sous le couvert de la chasse aux terroristes, au final les gagnants c'est qui? les terroristes? le gouvernement tout puissant? en tout cas pas les citoyens ça c'est sur.. c'est tellement grossier, mettre en garde à vue ce journaliste comme si il allait se faire sauter dans une rame de métro, ils prennent vraiment les gens pour des cons...

Votre réponse
Postez un commentaire