En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Serge Lazarevic: "J'ai perdu une vingtaine de kilos, mais ça va"
 

Serge Lazarevic, pour ses premiers mots publics en tant qu'homme libre, s'est montré très reconnaissant envers les personnes qui ont oeuvre pour sa libération, avant de se montrer rassurant quant à son état de santé. "Vivant" et "debout", il s'est déclaré "en forme". Il sera de retour ce mercredi en France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • pujolm
    pujolm     

    Il a été libéré tant mieux qui plus est en bonne santé que du bonheur pour sa famille, cela a couté 20 millions d'euros et la libération de deux terroristes, pas grave la vie d'un homme est sans prix , mais de grâce Mrs les journalistes ne tendez pas le bâton pour vous faire battre n'allez pas dans les pays reconnu pour les enlèvements et les exécutions d'occidentaux, je me risque a le dire même si cela fait tâche: cet argent aurait certainement était tout aussi utile a autre chose et je suis fatiguée de payer sans jamais pouvoir profiter un peu de la vie.

  • ArthurH
    ArthurH     

    l'Etat a certainement payé une rançon de plusieurs millions, il va débloquer UN MILLIARD d'euros pour la Cote d'Ivoire et ...........50000 euros pour les restos du coeur ! Cherchez l'erreur.

  • ArthurH
    ArthurH     

    les USA ont une politique diamétralement opposée au sujet des otages. Eux, ne font rien pour approuver les prises d'otages : pas de négociations, encore moins de rançon, pas d'accueil officiel à l'aéroport, bref ils ont compris l'importance du message de fermeté.

  • ArthurH
    ArthurH     

    le plus difficile pour lui maintenant, ça va être de tenir la ligne !

  • ArthurH
    ArthurH     

    vu le nombre de commentateurs, hier, qui hurlaient leur dégoût de voir que j'évoquais une rançon dans cette libération, le contribuable français est prêt à payer très cher. Je me demande ce qu'il penserait d'une hausse des impôts destinée à constituer une caisse pour libérer les otages....

Votre réponse
Postez un commentaire