En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un lâcher de ballons jaunes pour commencer la destruction de la "maison de l’horreur".
 

La "maison de l'horreur" de la ville américaine de Cleveland, où Ariel Castro a séquestré et violé trois femmes pendant dix ans, a été démolie ce mercredi, à la pelleteuse, sous le regard de Michelle Knight, une des captives.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire