En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des pompiers fouillent dans les ruines après le séisme qui a touché la région de l'Aquila, en Italie, dans la nuit du 6 avril 2009.
 

Ils sont accusés d'avoir sous-estimé les risques avant le séisme meurtrier de L'Aquila, en 2009.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Nessie37
    Nessie37     

    C'est le monde à l'envers ! Mon Dieu où va t-on dans nos pays occidentaux où on porte plainte pour tout et n'importe quoi ! Où il faut trouver un coupable à tout parce que nous sommes incapables d'accepter la fatalité, de gérer nos émotions, de gérer la douleur, l'accident, la mort ! Il faut faire payer !
    Continuons à porter plainte comme cela !
    Parce que les sismologues n'ont pas prévu que la zone était dangereuse 6 jours avant le séisme ? Donc les scientifiques sont responsables des aléas de la nature !! Quand allez-vous comprendre que la Nature ne peut pas être maîtrisée, domptée, quand bien même elle en donne l'impression et que certains scientifiques, manquant cruellement d'humilité face à cet adversaire de taille se vantent de pouvoir gérer.

    C'est scandaleux et c'est la porte ouverte à tout dorénavant : On ne va pas prévoir que le soleil brillera plus fort que qui était "prévu" hop un procès pour cancer de la peau ! On ne v pas prévoir une tornade mais seulement des vents violents, hop procès parce qu'on a perdu sa maison ! etc, etc...
    Pauvres humains que nous sommes !

Votre réponse
Postez un commentaire