En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Angela Merkel, Vladimir Poutine, David Cameron, Barack Obama et François Hollande lors du G8, en juin 2013.
 

La salve de sanctions prononcées lundi par les Occidentaux à l'égard de hauts responsables russes ne semble pas avoir affecté Vladimir Poutine, qui a réaffirmé, ce mardi, sa détermination sur le dossier criméen. En face, Europe et Etats-Unis menacent de durcir un peu plus le ton.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • atlas
    atlas     

    Depuis 10 ans, le SMIC a été multiplié par 32. Le 1er juillet 2000, il était de 132 roubles, le 1er janvier 2001, de 200 roubles, le 1er juillet 2001, de 300, le 1er mai 2002, de 450, le 1er octobre 2003, de 600, le 1er janvier 2005, de 720, le 1er septembre 2005, de 800, le 1er mai 2006, de 1 100, le 1er septembre 2007, de 2 300, et le 1er janvier 2009, de 4 330 roubles, a partir de 1 avril 2014 , 11 000 roubles.

  • atlas
    atlas     

    Salut tt le monde !!! je vais juste vous signaler que le peuple russe sont tous deriere poutine et des sanctions soit economique soit d'autres n'ont aucune valeur et ne touchera que les europeens qui vivent en plein crise. sachant qu'une famille russe peut vivre seulement avec un smig russe de 11000 roubles soit environ 200 euro. et ce que un europeen peut vivre avec 200 euro ?? les russes oui....

  • yeye76
    yeye76     

    Economiquement, l'europe n'a pas les moyens de s'offrir une guerre froide contre la russie et de prononcer des sanctions économiques, l'europe en sortirait plus perdente que la Russie. et je ne comprends pas notre obstination . Un accord a été passé entre 'oppostion et l'ex président, l'opposition bien que l'ayant signé ne l'a pas respecté

  • cervide
    cervide     

    Fabius s'en fout... son fils travaille pas a St nazaire, ils s'achete un appart' de 280 m2 a Paris, condamné pour abus de confiance, etc... c'est pas eux que ça touche!

  • cervide
    cervide     

    c'est peut être la première fois ou je suis d'accord avec vous... emmètre des sanctions c'est faire replonger l’économie mondiale qui sort a peine la tête de l'eau.

  • cervide
    cervide     

    le truc tout simple c'est que militairement, quand il faudra, pour un autre pays se choisir un fabricant de frégate, on se souviendra longtemps que la France est capable de mettre fin a ses contrats en quelques jours... pas digne de confiance... personne ne nous achètera rien. Peut être les Saoudiens, mais ils demanderont en échange encore quelques bout de la France, ou que l'on s'engage dans une guerre contre son ennemi: l'Iran

  • cervide
    cervide     

    oui, ils ont pensé au conséquences... mais c'est pas eux qui seront touchés, ni leurs familles, ni leurs amis... mais plutôt vous ou moi... donc ils s'en foutent!

  • EtooElhou
    EtooElhou     

    Au fait je peux te donner les sources de mes chiffres si tu veux

  • EtooElhou
    EtooElhou     

    3 eme ligne: Pékin ne vas pas perdre

  • EtooElhou
    EtooElhou     

    Tu n'as pas bien compris mon point de vue, la Chine n'est pas un allié économique des russes, mais pourrais l’être si l'escalade entre les deux camps continuer. En s'alliant avec Moscou, Pékin ne vas perdre forcement son marché européen car EU est dépendante aussi à la Chine. L’Europe se tire une balle dans le pied dans cette affaire. On a une forte interdépendance en matière énergétique et économique, je suis sûr que tu sais pas que plus d'un million d'automobiles construites en Russie, soit un tiers du total, sont produites par des marques françaises... tu n’as pas la moindre idée des énormes investissements faits dans la péninsule de Yamal pour mettre en valeur des gisements de gaz naturel. Ce sont des investissements considérables (30 milliards) dans lesquels TOTAL notamment intervient.
    J’ai remarqué que tu argumentes en économie juste en disant que l’EU n’est pas dépendante de la Russie est c’est eux qui vont perdre, je vais balancer les quelques chiffres (c’est ma spécialité, lol. Vu que je suis l’économie mondiale depuis une dizaine d’année) .
    Les relations économiques entre la France et la Russie sont considérablement approfondies ces dernières années. La France est devenue le 3ème investisseur étranger en Russie, derrière l'Allemagne et la suède, alors qu'elle occupait la 9ème place en 2008. Au total. Nous sommes présents dans beaucoup de secteurs différents. Par exemple, Renault, Peugeot, Danone et Total sont très actifs en Russie. Le pays représente également le 1er marché étranger pour les laboratoires SERVIER et SANOFI est le principal groupe pharmaceutique de Russie. Auchan est devenu le 1er employeur privé. La Société Générale, en rachetant Rosbank, la deuxième banque du pays, est également devenu un acteur majeur en Russie. D’après l’estimation du CCIFR il y a environ 1.200 sociétés françaises implantées en Russie et 6.000 à 7.000 qui y exportent d'après les Douanes.
    C'est un jeu perdant-perdant mais je pense que c'est l'Europe qui aurait le plus à perdre de sanctions économiques car de nombreuses entreprises concernées par la Russie se retrouveraient alors en situation de surcapacité de production. Elles devront peut être mettre du personnel au chômage ou fermer des usines. Selon moi, cela pourrait meme entraîner la France dans la récession. Au final il ya beaucoup plus d'investissements français en Russie que d'investissements russes en France donc le gel des avoirs dans les deux pays par exemple n'aura pas les mêmes conséquences. Le problème dans tout ça c’est que Poutine est prêt à prendre ce risque même si les sociétés françaises en Russie représentent des emplois. La Russie est un pays réémergent proche, Moscou est à trois heures de Paris. Les entreprises françaises installées en Russie ne souhaitent pas du tout que la crise s'envenime.
    Là je viens de donner juste l’exemple de la France, je ne parle même pas des autres pays.
    pour moi le scénario le plus désastreux pour la Russie c'est la chute des prix pétrole (le prix du gaz est fixé par des contrat à moyen et long terme) comme dans la fin des années 80 . Désolé à part ça je ne vois aucun moyen de pression sur Potine. Oufff je n’ai jamais écrit autant dans commentaire.bon courage pour la lecture lol

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire