En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Mickelkel
    Mickelkel     

    Voila la nouvelle méthode russe pour supprimer ses handicapes ! Ah, j'oubliais que c'est une fabuleuse démocratie, que trop de français font la louange... A quand un incendie dans un bar gay ?

  • Jean Aimarre2
    Jean Aimarre2     

    C'est pas la première fois que ça arrive. C'est peut-être accidentel, puisque les moyens allouer à cette branche médicale, sont ridicule et facultatif donc la sécurité ne rentre même pas dans le budjet de l'institution. Comme cela peut-être volontaire, un membre du personnel soignant, un parent excéder de devoir fournir la nourriture puisqu'il arrive fréquemment que l'argent manque au point que la famille doivent contribuer. On ne le saura de toute façon jamais. Les Russes on d'autre chat à fouetter. Les maladies mentales sont méprisées en Russie et leurs conception de la psychiatrie est bien éloignée de celle des occidentaux. Une personne handicapée mentale est souvent dans le même service et par là, même chambre, qu'un dépressif ou un schyzophrène.

Votre réponse
Postez un commentaire