En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L’homme était encore vivant lorsque le légiste l’a ausculté.
 

Un Russe a été placé dans la chambre froide d'une morgue alors qu'il était toujours vivant. Il est mort peu après.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'article ne rate rien de ce qui est juteux. Vivant à l'arrivée, mort à la morgue. Il oublie juste l'essentiel : le type était il en bonne santé ? Probablement pas, pas vrai ? Non parce que s'il était mourant ça change pas grand chose. Et du coup c'est moins sensationnel. On appelle ça du journalisme jaune.

Votre réponse
Postez un commentaire