En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des écrans de télévision exposés dans un magasin de Moscou, le 17 avril 2014.
 

Le président russe part en guerre contre les gros mots. Il vient de signer une loi interdisant leur utilisation dans les médias et les arts.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    le monde / Poutine / B F M--CensurePatrol (tue tout) : même combat ! Les grands cimetères d'Anastasie ont pris le pouvoir. Va falloir attendre un moment qu'un autre Brassens dynamite la bêtise revenue... nous revoilà en 1955...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non y a aussi l'émeute, le coup d'état et l'assassinat.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    BFM qui fait la leçon sur la liberté d'expression et supprime des commentaires qui ne sont pas hors charte ...

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Poutine / B F M-OUEB-CensurePatrol (tue tout) : même combat ! Les grands cimetères d'Anastasie ont pris le pouvoir. Va falloir attendre un long moment qu'un autre Brassens dynamite la bêtise revenue... nous revoilà en 1955...

  • valgego
    valgego     

    Je rejoins lebeaufrançois ,la censure elle est en France ,pour des mots figurants pourtant sur le dictionnaire et dont l'usage est interdit dans le langage usuel ,afin de ne pas froisser l'envahissement communautariste . La langue française gagnerait à être expurgée des élucubrations haineuses du rap et autres balivernes sordides ,pompeusement recyclées poétiques . Monsieur Poutine a décidé de mettre un frein aux insultes qui n'honorent pas la langue des pays auxquels les plus grands auteurs au monde (en France ,comme en Russie ) ont fait honneur , il défend le patrimoine culturel russe et c'est tout à son honneur . Avant de prendre un repas ,on nettoie son assiette . La France socialiste a choisi d'institutionnaliser l'inculture , et de camoufler la censure sous de faux prétextes vertueux qu'elle n'a pas , lorsque l'on voit les insultes du rap cautionnées par des membres imminents de l'académie française , pour censurer une quenelle , il devient urgent de faire la vaisselle ,si l'on veut continuer à dîner avec Zola , Jaurès ou Clémenceau . Personnellement , ne passant pas mon temps , sur ce site comme ailleurs , à produire des insultes , les mesures de Poutine ne me dérangent absolument pas , et mon esprit de tolérance m'autorisant à rire des insultes des illettrés qui les profèrent , me permet d'attendre patiemment un sursaut culturel plus digne de Victor Hugo .

  • boris2749
    boris2749     

    pour virer un élu il faut attendre les prochaines élections. Rebelle80 n'a pas fini de trépigner d'impatience.

  • EXile fiscal
    EXile fiscal     

    chacun est maitre en son pays, les parlements decident de lois. En France ce n est guere plus brillants, les interdits quotidiens fleurissent et sont legions.
    Au USA une meme loi existe, image de seins floute, bipbip dans les series pour masquer les fuck et autre gros mots,seins nus interdit sur les plages etc etc, et dans bien d autre pays encore.

    Alors franchement faire un plat de nouille parceque c est poutine, la BFM ce n est plus de l Info c est de l intox

  • Nixy
    Nixy     

    Et Sade?

  • Nixy
    Nixy     

    La chanson sur le c o n de Brassens vaut bien qu'on l'autorise.

  • Nixy
    Nixy     

    Sauf que les gros mots font partie de la richesse de la langue. Demandez à George Sand, à George Brassens ou autres de s'en passer...

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire