En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La reine Elizabeth II, en novembre 2014.
 

Le bookmaker britannique Coral a suspendu des paris autour d'une éventuelle abdication de la reine Elizabeth II, ce mercredi, craignant que l'information ne soit vraie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Badvann
    Badvann     

    C'est dommage pour Elizabeth II: elle aura pu se faire un tas de pognon en pariant sur une décision qui ne dépend que d'elle

Votre réponse
Postez un commentaire