En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Royaume-Uni: les supermarchés Tesco renoncent aux croissants incurvés, trop durs à tartiner

Le premier groupe de distribution britannique Tesco a annoncé qu’il ne vendra plus que des croissants droits. (Photo d'illustration)
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Szikinio
    Szikinio     

    Ou la loi de la normalisation et de l'optimisation économique. Les patrons de la grande distribution sont prêts à tout pour financer et satisfaire leurs goûts de luxe au détriment du client et des salariés.

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    C'est tres intéressant il faut faire un référendum le plus vite possible

  • Baillonné
    Baillonné     

    Et le pré-maché c'est pour quand ?

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    Qui connaît l' origine du croissant en viennoiserie ?

    La bataille de Vienne du 12 septembre 1683, sur la colline du Kahlenberg, mit fin au second siège de Vienne par les Turcs

    Une histoire attestée depuis le xixe siècle fait remonter à cette bataille l'origine du croissant de boulangerie, un kifli (kipfel à Vienne) ayant la forme de l'emblème des Ottomans vaincus, le croissant, peut-être liée à une histoire selon laquelle c'est un apprenti boulanger qui découvrit les tunnels creusés par les ottomans, permettant leur destruction.
    Le croissant apparaît à Paris vers 1840 avec l'installation de la première Boulangerie viennoise de l'ancien officier d'artillerie autrichien August Zang;

    SOUMISSION CORANIQUE DU GROUPE TESCO pour ne pas être traité d' islamophobie !!!

    sagesse
    sagesse      (réponse à L'imprécateur)

    Vous étiez censé être comique?

    L'imprécateur
    L'imprécateur      (réponse à L'imprécateur)

    Ils ne connaissent pas les croissants-beurre les British ?

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Si le croissant n'est plus incurvé ce n'est plus un croissant, c'est un pain au chocolat sans chocolat.

Votre réponse
Postez un commentaire