En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Après Barack Obama, c’est au tour de Mitt Romney de féliciter son adversaire pour avoir mené une campagne présidentielle "solide".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • claude36
    claude36     

    Romney et plus intelligent que ne l'a été Mitterrand en 1965, qui a refusé de féliciter De Gaulle d'avoir gagné. Comme quoi !

Votre réponse
Postez un commentaire