En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Dans une interview à Al Jazeera, reprise par le New York Times, Dan Meridor, ministre israélien du Renseignement et de l'Énergie atomique, a admis que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad n'avait jamais prononcé la phrase "Israël doit être rayé de la carte". Il a toutefois ajouté : "Mahmoud Ahmadinejad et l'ayatollah Khamenei ont répété à plusieurs reprises qu'Israël était une créature artificielle, et qu'elle ne survivrait pas". Pourtant, c'est bien la première citation erronée qui a été reprise en boucle par les médias du monde entier, attisant d'autant plus les soupçons autour du programme nucléaire iranien.
    Ahmadinejad, lors d'une conférence le 25 octobre 2005, citait des propos de l'ayatollah Khomeiny évoquant l'effondrement des régimes du Shah, de l'Union Soviétique, et de Saddam Hussein.
    Puis il évoque enfin Israël, et annonce, "L'Imam (Khomeiny) a annoncé que le régime occupant Jérusalem devait disparaître de la page du temps." Nulle part, dans tout le discours d'Ahmadinejad, ne sont prononcés en persan les termes "rayer", "carte", ou "destruction d'Israël". Pourtant, la traduction du discours en anglais proposera bien "Israël doit être rayé de la carte". Et la surprise est d'autant plus grande que c'est l'IRNA, l'agence de presse officielle de la République islamique, qui en est l'auteur. 26/04/12 d'après Le Point

  • Jean Aimarre2
    Jean Aimarre2     

    Pas le pays, juste lui et "son guide spirituel, l'ayatollah Khamenei.

Votre réponse
Postez un commentaire