En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nadezhda Tolokonnikova (à droite) et Maria Alyokhina, les deux membres des Pussy Riot, à peine libérées, se retrouvent le 24 décembre à l'aéroport de Krasnoyarsk , en Sibérie.
 

Au lendemain de leur libération, Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova ont affirmé leur détermination à se battre contre le système et pour la défense des droits de l'Homme, et n'ont pas hésité à critiquer vertement Vladimir Poutine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire