En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les "indignados" espagnols reviennent puerta del sol
 

MADRID (Reuters) - Les "Indignados" espagnols ont fait leur retour dans le centre de Madrid vendredi soir, pour protester contre des violences...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Blackjack
    Blackjack     

    C'est pas tout de gueuler contre l'austérité mais ils proposent quoi ces braves "indignados"? On n'en sait toujours rien.

  • Nostradamus
    Nostradamus     

    Aucune info, black out sur les problèmes récurrents,en france tout va bien,vous pouvez dormir tranquille!
    merci de ne pas me censurez...

  • Toto1er
    Toto1er     

    Je ne sais pas si le Fn est à 20%,mais je sens une tension qui croît sur les forums.A force de nous prendre pour des chèvres les politiques feraient bien de redescendre sur terre.Salut en passant aux inquisiteurs de RMC,pour lesquels la liberté d'expression est un vain mot!

  • ouinonoui
    ouinonoui     

    Un truc que j'ai jamais compris. Les banques on fait du crédit à la propriété à tort et à travers aux usa. D'un coup les gens remboursent pas et ça explose. Les banques explosent. L'Etat leur prete de l'argent, les banques survivent expulsent les gens, laissen les maisons pourrir. Pourquoi l'Etat n'a pas bloqué les remboursements ou loué les maisons à leur propriétaires. Ca ressemble à un énorme gachis ces expulsions, les occupants auraient pu les maintenir en bon etat si on les avait aidé à passer cette crise non. l'argent gaspillé c'est les saisies, expulsions, explosions des familles non? et qu'a fait l'Etata pour ces familles???

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    Les "democraties" europeenne perdent leur sang froid en reprimant par la violence les indignés pacificiste. Les tensions sont palpable partout en europe et les mots rassurant choisis par les dirigeants sont derisoire par rapport à la réalité quotidienne des foyers. En france, pas de probleme de fin de mois ou de precarités ,avec un fn à 20% dans le pays, aucune indignation massive possible! Ces gens là, ralent, mais se complaisent dans la poursuite DU systeme tel qu'il nous est imposé par le PS et l'UMP.

Votre réponse
Postez un commentaire