En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Didier François prend la parole au nom des quatre ex-otages, le 20 avril, sur la base de Villacoublay.
 

Après dix mois de détention particulièrement éprouvante en Syrie, les quatre journalistes français libérés samedi sont rentrés en France, ce dimanche matin, et ont pu retrouver leurs proches et confrères.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • fuerza67
    fuerza67     

    C'est un exploit pour Hollande et Fabius d'accueillir les ex-otages.Emouvant ces quatre personnes de retrouver leur famille.Pris en otage à l'occasion de leur activité professionnelle ,journalistes de surcroit ,cela ne pouvait pas passer inaperçu.Pourtant en France des milliers de travailleurs et de personnes handicapés sont pris en otage ,par les dirigeants d'entreprises publiques avec l'accord de ces politiques qui représentent la France ,certains (travailleurs je précise)se suicident sans que cela les émeuvent(nos élus). Bientôt LaPosteGate ,le scandale de la postehandicap et d'autres affaires étouffés par nos dirigeants.....Hollande,Fabius,Montebourg,ou êtes-vous?!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Liliane de Marseille
    Liliane de Marseille     

    + 100 !

  • Liliane de Marseille
    Liliane de Marseille     

    Chaque fois qu’une affaire éclate au sein du gouvernement et le met dans un grand embarras il y a libération d’otages. Bizarre non ??? Coïncidence je n'y crois pas ! Ce n’est pas la première fois que la libération d’otages sert à camoufler au maximum l’actualité très gênante pour Hollande, diversion !
    Quand il est au plus bas dans les sondages, des otages sont libérés !
    Cela dit, on ne peut que se réjouir de la libération des otages.

  • retif2013
    retif2013     

    Quoi, quoi, quoi ???? Ces quatre journalistes étaient donc les otages de ces charmants opposants à Bachar El Hassad, lesquels sont soutenus par la France ?????

  • maxianis1
    maxianis1     

    Mais hollande n'y est strictement pour rien ,se sont les turques qui les ont retrouvés??

  • sam mars
    sam mars     

    CAPITAINE CONAN 3 je pense pas que j'ai à me justifier sur ma nationalité que j'ai vous n'êtes rien à mes yeux! je dis ce que je veux et pense ce que je veux! vous qui plus haut parlez de pays démocratique mais en fait ce mot vous l'employez que quand cela vous arrange! mes parents m'ont éduqué pas la France! si vous vous avez été balladé de famille d'acceuil, en famille d'accueil, moi ce ne fut pas le cas ne prenez pas votre cas pour une généralité!j'ai été formé mais dans l'école de la rue celle ou j'ai tout appris pas la votre ou vous avez été formaté comme beaucoup et ! la fin pour finir avec une vie sans intérêt!

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    quelle est votre nationalite donc!! je serai a votre place j'eviterai donc toutes appreciations sue ce pays qui vous a forme !!et eduque voir surement eleve!

  • mpike82
    mpike82     

    @ghysly44 je suis fière de payer des impôts pour libérer des compatriotes et si cela avait été un de vos proches , vous aurez pensé quoi ?

  • sam mars
    sam mars     

    GHYSLY44 bonsoir jeune fille je vous attends toujours pour une rencontre! sourire
    je n'ai jamais voté pour info et je n'ai plus la nationalité Française j'ai trouvé beaucoup mieux...

  • berry37
    berry37     

    La réponse à leur libération est peut être là ????? des rebelles exhibent leurs lance-missiles américains :::::
    Des vidéos publiées sur Y T au début du mois d’avril mettent en scène des combattants rebelles syriens utilisant des lance-missiles. Il s’agit de systèmes antichars américains BGM-71 TOW. Guidés par un câble, les missiles ont une portée de 3 750 mètres et peuvent pénétrer des blindages lourds.
    Les images sont problématiques pour le gouvernement américain qui avait toujours déclaré ne pas fournir d’armes lourdes aux rebelles syriens. Ces armes sont utilisées par une quarantaine de pays, mais c’est la première fois qu’elles sont vues entre les mains des rebelles syriens. Récemment, les États-Unis en ont vendu à la Turquie et le Pentagone a autorisé la vente de 15 000 lance-missiles BGM-71 TOW à l’Arabie Saoudite en décembre.

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire