En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La ville de Pékin sous son brouillard de pollution (illustration)
 

Respirer l'air de Pékin pendant une journée est aussi nocif que de fumer deux paquets de cigarettes. C'est ce qu'affirme une étude exclusive pilotée par une ONG américaine. La pollution atmosphérique de la capitale chinoise inquiétait, mais ces résultats sont pires que prévu.

journaliste

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 109600
    109600     

    "Respirer à Pékin équivaut à fumer 40 cigarettes par jour "
    Et ce sont les même qui fabriquent des cigarettes électroniques !
    ça donne envie.

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    Oui mais eux sont compétitif et il ont de la croissance et en plus ils fument gratuitement .

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à rebroussepoils)

    Compétitifs ? Il fut un temps où le système d'esclavagisme moderne faisait des merveilles, maintenant que les ouvriers chinois aspirent à de meilleures rémunérations et conditions de vie et que la population s'inquiète sérieusement des conditions de sécurité de cette croissance à outrance, la tendance risque de fortement se calmer.
    Sans parler des aléas de la monnaie chinoise...

Votre réponse
Postez un commentaire