En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Six mois de détention en afghanistan pour les reporters de france 3
 

PARIS (Reuters) - Les proches et le comité de soutien de Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière ont multiplié les manifestations pour marquer les six...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • LO SIENTO
    LO SIENTO     

    Au risque de choquer le sacro saint lobby des journalistes français .. je continue de penser que tout le monde en France se fout de cet enlèvement ! Qu'allaient donc foutre ces grands reporters en Afghanistan .. ? d'aucuns nous disent : Leur métier, Ramener des images, des témoignages ... : foutaises, billevesées, connerie sans nom.. ! Plus personne ne s'intéresse à cette guerre qui n'en fini plus .. ce n'est pas les enièmes images et le enième reportage que l'on aurait vus, qui auraient amené un semblant de vérité supplémentaire à ce conflit. Seulement un document de plus parmi tous ceux qu'on a déjà vus !! Et puis quoi ? Leurs prises de risques énormes justifie t'elle à elle seule les images qu'ils auraient pu rapporter et dont on a déjà vu mille variantes ? La guerre en Afghanistan a déjà été filmée en long en large et en travers .. un nouveau document au prix de tant de risques se justifiait-il ? Le prix de la liberté de la Presse doit-il impérativement s'écrire dans les larmes et dans la prise en otage de l'émotion de tout un peuple ? Ecoeurant ! Absurde ! Seulement voilà, j'ai l'impression que parmi les journalistes et les grands reporters (et pas qu'en France), c'est à celui qui se montrera le plus brave, le plus courageux, celui qui a le plus de couilles, celui qui ramènera les images les plus sensationnelles ! On veut faire du fric avec du sensationnel sans vouloir en assumer tous les risques ! Et on appelle ça : Liberté de la presse, Liberté de l'information pour donner et pour SE donner bonne morale et bonne conscience. Où est la morale quand on montre mille fois les mêmes images en allant parfois jusqu'à l'écoeurement ? on veut démontrer quoi en allant narguer les Talibans avec caméras et micros ? tout ce déballage hyper médiatique exacerbé me met mal à l'aise, indispose ma conscience de citoyen ! Monde pourri ! Société malade ! Maintenant, parce que la vie humaine n'a pas de prix ... je plains ces 2 hommes comme on pourrait plaindre n'importe quel Être Humain en danger sur cette planète .. que ce danger vienne de leur propre responsabilité ou pas. Mais je continue de me foutre du tiers comme du quart des deux journalistes soit-disant professionnel qui n'ont, de toutes évidences, pas mesuré les conséquences de leurs actes. Ils n'ont récolté que ce qu'ils sont allés chercher. Il faut cesser de toujours vouloir réinterprêter le monde et à n'importe quel prix, en s'abritant derrière un stylo, un micro ou une caméra de journaliste sous prétexte d'informer toujours et encore plus librement. Basta ces irresponsables qui vont toujours et encore au plus près du danger sans en assumer pleinement les conséquences : les skieurs de l'extrême, les baigneurs inconscients qui s'aventurent toujours trop loin .... comme ces deux journalistes trompe-la-mort qui ont tentés, sous de vains prétextes, et en se donnant de fallacieuses raisons, de rapporter des images que le Monde entier a vu et archi vu plus de cent fois !

Votre réponse
Postez un commentaire