En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
REPORTAGE - Au Mali, la situation humanitaire s’aggrave
 
DR

Alors que les opérations militaires françaises continuent pour éradiquer la menace islamiste au Nord-Mali, les associations humanitaires s'inquiètent de la situation des réfugies qui ont fui les combats. Reportage à Ségou.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • prob5763     

    @ A.B.P.. Au Mali, le colonialisme l'esclavage et le racisme dont vous parlez , ce n'est pas du passé, c'est la vie de tous les jours. Vous êtes un rêveur. Contre qui croyez-vous que les Touaregs sont en rébellion, sinon contre le colonialisme et l'impérialisme des socialistes de Bamako? Qui y cultive les champs des propriétaires fonciers, sinon les esclaves? Pour quelle raison des soldats blancs, réputés chrétiens, ne peuvent-ils pas être victorieux autrement qu'en coopération avec une armée malienne qui n'existe plus, sinon à cause du racisme et de l'intolérance des amis nègres musulmans de François Hollande? Arrêtez vos jérémiades sur le sort des maliens. Elles montrent seulement votre ignorance des réalités!

  • prob5763     

    Mais au Mali, le colonialisme l'esclavage et le racisme, ce n'est pas du passé, c'est la vie de tous les jours. Vous êtes un rêveur. Contre qui croyez-vous que les Touaregs sont en rébellion, sinon contre le colonialisme des gens de Bamako? Qui y cultive les champs, sinon les esclaves? Pour quelle raison des soldats blancs ne peuvent-ils pas être victorieux, sinon à cause du racisme? Arrêtez vos jérémiades irréalistes!

  • prob5763     

    Nous avons sauvé le Mali, je ne sais pas de quoi, mais maintenant il ne nous reste plus qu'à nourrir les maliens. Il faut quitter ce pays minable et anti-français qui ne se relèvera jamais de plus de 50 années de régime socialiste.

  • Alain Blond Peaucellier     

    Il faut en finir avec cette politique maladive de gauche qui consiste sans cesse à critiquer le colonialisme, l'esclavage, le racisme, etc...Cela fait parti du passé; tout le monde, à toutes les périodes de l'humanité, a trempé dans le système. Aujourd'hui, il faut oublier et construire l'avenir. Chercher quelles sont les meilleures solutions pour aider les peuples qui sont dans la misère et sauver l'humanité décadente. Au Mali, actuellement, il faut venir en aide à la population qui crève de faim et éradiquer le terrorisme. Ces deux actions doivent être menées de front.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •