En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
REPORTAGE - Mali : à Gao, la peur s'empare des rues
 

Les habitants de la ville du nord du Mali se retrouvent pris au piège des échanges de tirs entre islamistes et soldats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • joeldu16enfrance
    joeldu16enfrance     

    pffffffff a cause de traitres dans leur propre pays qui les cachent et les nourissent c l enlisement qui arrive
    perso toutes compliciter grande ou petite devrai etre severement puni chaque jdiadiste devrai etre apporter au femmes de militaire francais qui en ferai du hachi parmentier non comestible

  • Phoebus
    Phoebus     

    Il fallait s'y attendre, la guerre, la vrai, commence au Mali. Au nord, la population ne pense pas tout à fait la même chose qu'au sud. Beaucoup de jeunes ont rejoint le Mujao. Avec toutes les armes et pas que des légères qui proviennent de Libye ça pourrait bien tourner à l'aphganisation du conflit. On comprend la non participation des européens surtout des Britaniques et des allemands beaucoup plus préoccupées par leur porte feuilles.

  • Birette93
    Birette93     

    ça fera la même chose qu'en Afganistan : ils sont maintenant mêlés à la population, complice ou pas !

Votre réponse
Postez un commentaire