En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    « La » solution ? Le référendum d’initiative populaire :
    Depuis 1981, et peut-être 1974, la France tombe non du fait des Français, mais à cause de la médiocrité dans la pensée et de la lâcheté dans l’action de ses gouvernants. 23 ans de pouvoir qu’on croyait à droite et 16 ans à gauche n’ont pu résoudre aucun des problèmes du pays et les ont même aggravés. Il ne reste qu’une solution, c’est que, changement de majorité ou non, on passe de la boîte à outils pour bricolage politicien au couteau suisse : le référendum d’initiative populaire. On verrait enfin que ce n’est pas le peuple qui bloque notre pays, mais ceux qui prétendent faussement tenir de lui leur pouvoir.
    [..]Non seulement les votes très réguliers n’ont pas altéré la stabilité du pays, mais ils ont permis d’assurer un consensus sur le bien commun fondé sur l’expression de la volonté populaire, finalement plus sage et moins prisonnière d’intérêts immédiats que les partis politiques et leurs élus.[..]Par exemple, le peuple a rejeté l’intégration dans l’Union Européenne, la suppression de l’armée et de la conscription, la réduction du temps de travail, la sortie du nucléaire.
    On mesure la différence entre un peuple adulte et responsable à qui l’on donne le temps de la réflexion et les autres, qui comme en France, sont traités comme des mineurs juste bons à désigner leurs maîtres mais incapables de décider par eux-mêmes.
    Cette procédure n’existe pas seulement en Suisse [..] 24/09/13 Vanneste bit.ly/19BQwwu

  • felicie
    felicie     

    Les suisses, toujours pragmatiques, savent bien que sans l'espoir, le droit (et la possibilité) de super bien gagner sa vie, voire de faire fortune, les meilleurs jetteraient l'éponge et s'abstiendraient de créer des richesses dont tous les autres profitent invariablement, quoiqu'en pensent les petits mélanchons de service helvétiques, Dans la confédération le bon sens reste au pouvoir !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est pour ça que eux sont riches, et nous pauvres.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les Suisses sont hostiles aux hausses d'impôts, quelles qu'elles soient. Donc non la vignette ce n'est pas une surprise. Vive la Suisse, une des premières économiques de l'Europe géographique.

  • iznogoud
    iznogoud     

    Heureux suisses qui peuvent prendre leur destin en main pratiquement loi par loi, au lieu de devoir confier les clefs de la maison pendant 5 ans sur la foi de seules promesses jamais tenues, à des personnes aveuglées par leurs dogmes......

  • jojo29
    jojo29     

    Chez nous ça serait passé avec au moins 80%.lol.

Votre réponse
Postez un commentaire