En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Moïse Katumbi, ici le 2 juin 2015, souhaite se présenter à l'élection présidentielle en République Démocratique du Congo.
 

La police congolaise a refoulé ce vendredi à la mi-journée plusieurs milliers de partisans de l'opposant congolais Moïse Katumbi aux alentours du palais de justice de Lubumbashi, où celui-ci devait déposer dans le cadre d'une enquête diligentée contre lui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire