En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La série Homeland, interdite au Pakistan, irrite de plus en plus ce pays, pointé du doigt pour son double jeu vis-à-vis des talibans.
 

Le Pakistan a vivement critiqué ce lundi la série Homeland, dont la quatrième saison se déroule en partie dans ce pays, comparé à un sanctuaire de terroristes. Une comparaison qui ne passe pas, quelques jours après l'attaque sanglante d'un commando de talibans dans une école de Peshawar.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca a jamais été une série humoristique de toutes façons ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Rappelez moi où créchait Ben Laden ?
    Rappelez moi si les autorités pakistanaises avaient été prévenues lors de l'opération ayant permis sa neutralisation, alors qu'auparavant ils étaient informés et le type s'enfuyait toujours ?
    Ah ça fait pas plaisir, c'est sûr.
    La France dépeinte comme un berceau de l'islamisme radical alimenté à coup d'allocations et de financement publics, ça fait pas plaisir non plus.
    Mais c'est pas parce que ça fait pas plaisir qu'il faut refuser de voir la réalité en face.

    ANSALDO
    ANSALDO      (réponse à HeyBaal)

    Entièrement de votre avis.

  • Captaro
    Captaro     

    voila qui va plaire aux islamophobes, mettre tout le monde dans le même sac.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Captaro)

    Vous êtes le seul à avoir fait une généralité.
    Mais bon, les méchants c'est les autres.

    Captaro
    Captaro      (réponse à HeyBaal)

    Vous marquez un point. La colère m'a emporté. Maintenant, je rectifie mes propos "regrettable erreur de Homeland qui à joué la carte de la facilité". En espérant que les gens ne joue plus cette carte (moi le premier). j'espère m'être fait comprendre et n'avoir commis aucune erreur cette fois.

Votre réponse
Postez un commentaire