En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La diffusion d'un cliché aux relents racistes met la police de Chicago dans l'embarras.
 

La diffusion d'une photo montrant des policiers blancs posant avec un homme noir grimé en trophée de chasse met la police de Chicago dans l'embarras, à l'heure où les tensions entre policiers blancs et communauté afro-américaines sont vives outre-Atlantique. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Juste 3 mecs qui font une photo potache.
    Et surtout un prétexte pour crier au racisme !

  • Brice NEHAM
    Brice NEHAM     

    Si la mise en scène de la photo était un simple "délire entre potes", il y a bien longtemps que le "gibier" ou les collègues auraient disculpé les deux policiers. D'autre part, si les noirs assassinés par des blancs étaient ceux qui ont commis des meurtres de blancs, on pourrait parler d'une forme de"justice". Assassiner des innocents de huit balles dans le dos, jeter son taser près du corps pour affirmer que la victime a tenté de s'emparer de son arme, ou étouffer un homme non armé et maîtrisé au sol, ce sont tout simplement des assassinats. Une injustice n'a jamais réparé une injustice. Elles ne se soustraient pas, hélas ! mais s'additionnent.

  • Brice NEHAM
    Brice NEHAM     

    Si la mise en scène de la photo était un simple "délire entre potes", il y a bien longtemps que le "gibier" ou les collègues auraient disculpé les deux policiers. D'autre part, si les noirs assassinés par des blancs étaient ceux qui ont commis des meurtres de blancs, on pourrait parler d'une forme de"justice". Assassiner des innocents de huit balles dans le dos, jeter son taser près du corps pour affirmer que la victime a tenté de s'emparer de son arme, ou étouffer un homme non armé et maîtrisé au sol, ce sont tout simplement des assassinats. Une injustice n'a jamais réparé une injustice. Elles ne se soustraient pas, hélas ! mais s'additionnent.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Et parce qu'il y a un black au milieu nous n'aurions plus droit d'en rire?

  • Toutatis
    Toutatis     

    Je vois trois collègues qui s'amusent, 2 blancs et 1 noir complices, c'est cela la mixité réussie.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Toutatis)

    Mais non voyons c'est "le symbole de l'amérique raciste" qui "rappelle les heures les plus sombre de notre histoire" et "relance le débat sur le port d'arme", voyons ! ;)

  • Glochide
    Glochide     

    Chez nous aussi on a des choses qui y ressemblent : le mur des cons , par exemple chez les juges ......

Votre réponse
Postez un commentaire