En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-un.
 

Washington devra désormais réfléchir avant de mentionner "les termes sacrés de droits de l'Homme" estime le journal du gouvernement nord-coréen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Genesius
    Genesius     

    Il a besoin de parler le King Kong1, lui et ses potes chinois sont les pires sur la planète!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En même temps, vu les droits de l'Homme selon le petit gros nord-coréen, pas étonnant qu'ils aient un problème de définition.

Votre réponse
Postez un commentaire