Prothèses PIP : 500 Argentines prêtes à porter plainte

Le combat judiciaire des porteuses de prothèses PIP s’étend au monde entier. Des victimes argentines regroupées en association vont se constituer parties civiles.

Johanne Portal | Florian Brunet
Le 11/01/2012 à 18:29
Mis à jour le 11/01/2012 à 19:12

Leur avocat parisien demande à la France et à l’Union européenne la création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes étrangères.

Toute l'actu International

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?