En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux des otages français au Mali.
 

Enlevés au Niger il y a deux ans, les quatre otages français se retrouvent au coeur d'enjeux qui les dépassent. Entre menaces et ouvertures, la France et Aqmi peuvent-ils trouver un accord ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • bfmfan
    bfmfan     

    ce n'est pas que j'aie un coeur de pierre mais si on verse des millions de rançon à ces terroristes ils continueront à nous prendre en otages. Les américains ne versent jamais de rançon et ils n'ont plus ce type de problème.

  • ajym
    ajym     

    On ne negocie pas avec les terroristes on tire dans le tas . le seul fait de parler d'eux ne leutr fait que trop d'honneur et ieur donner que trop d'importance . si on ne leur versait pas de rançon il y a longtemps qu'ils se seraient mis au travail pour mieux vivre . et ile passearaient leur temps a autre chose .

  • fred eric
    fred eric     

    moi ca fait 6 mois que j'ai aucune nouvelle de ma fille...JAF et TGI d'avignon semble sourd et impuissant a faire appliquer leur propre jugement.... c'est dans le grand desert du vaucluse occuper par la republique francaise depuis des lustre et sans aucn controle....

  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    comme les Russes avec les tchétchène. Avec une fermeté affirmée (mais respectueuse de leurs traditions).

Votre réponse
Postez un commentaire