En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Oscar Pistorius à son arrivée au tribunal de Pretoria, le 11 avril 2014.
 

Au troisième jour de contre-interrogatoire, entamé ce vendredi, le procureur s'est notamment intéressé au système de sécurité dont est équipée la maison du champion paralympique.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En même temps le type subit un interrogatoire le concernant, a priori on s'attend qu'il parle de lui, pas de la pluie et du beau temps.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le principe d'un procès c'est pas d'essayer de deviner et puis de présenter les éléments pour démontrer qu'ils nous donnent raison (ou au contraire ne pas reconnaître qu'ils nous donnent tort), c'est d'étudier les éléments au fur et à mesure qu'on en a connaissance. En se faisant l'avocat du diable au besoin. Les mentalités à la mord moi le zboub qui prennent ça à la rigolade, qui font des caricatures, des généralités, c'est ce qui mène à des situations telles que le procès d'Outreau où des gens accusés à tort perdent tout ce qu'ils ont, se suicident, etc.

  • a son pepere
    a son pepere     

    justement .. c'est un bon chasseur ou un mauvais chasseur ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Qu'est-ce qui vous dit qu'il a réellement "entendu du bruit puis tirer pour se protéger" ?
    Sur que si ça avait été un noir vous auriez directement conclu que ça ne pouvait être qu'un meurtre et prémédité de surcroit...
    Donc arrêtez de prendre partie pour ou contre, sans aveu ou preuve irréfutables il nous est impossible d'affirmer qu'il dit vrai ou qu'il ment.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Rappelez moi à quelle heure ça s'est passée pour que le procureur parle des ouvriers qui travaillent chez Pistorius ? Quelque chose comme 4h du mat, non ?

Votre réponse
Postez un commentaire